Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

George Pau Langevin : "Aujourd'hui, on a vu la Polynésie qui travaille, la Polynésie qui crée"



George Pau Langevin : "Aujourd'hui, on a vu la Polynésie qui travaille, la Polynésie qui crée"
PAPEETE, le 24 -02 -2016 - La ministre de l'Outre-Mer a terminé sa visite officielle, le 23 février, par la laiterie Sachet à Arue, l'Université de Polynésie Française et enfin, le musée de Tahiti et ses îles. Elle est également revenue sur les annonces liées à la dette nucléaire.

Après la matinée à Moorea (voir Tahiti Infos du 24 mars), George Pau-Langevin a visité la laiterie Sachet d'Arue. Cette société, qui a vendu près de 750 000 litres de lait frais en 2015, a fait une demande de défiscalisation à l'Etat. Ainsi, elle a déposé une demande d’agrément pour l’acquisition d’une unité de conditionnement de yaourts et de divers équipements industriels pour un montant global de 135,6 millions de francs pacifique. Il semblerait que le dossier soit en "bonne voie" selon des proches de la Ministre mais à ce jour, le directeur de la laiterie Sachet, Xavier Fondecave attend toujours la réponse définitive de Bercy.

Ensuite la Ministre s'est rendue à l'Université de Polynésie Française où elle a rencontré des jeunes aux parcours exemplaires et des personnes participant au programme de service civique. " Pour nous, décideurs publics, c'est extrêmes gratifiant de voir que les crédits et projets mis en place sont utilisés", a commenté la Ministre visiblement ravie d'avoir vu " la Polynésie qui travaille et qui créée".

Georges Pau-Langevein est également revenue sur les annonces présidentielles de la veille : " Le président a fait des annonces remarquables, des sujets qui n'avaient pas été réglés depuis longtemps. Ce qui a pu être réglé en matière d'essais nucléaire, ce qui est imputable à la France, devrait, pour les Polynésiens et la Polynésie, permettre de faire une grande nation protégée et préserver les jeunes générations. (..). Dans la loi Morin aujourd'hui, nous avons des crédits qui s'accumulent et ne sont pas consommés, aujourd'hui nous allons ouvrir et faciliter l'accès de la prise en charge des victimes. Pour l'instant, on a assez peu de dossiers constitués par rapport à ce qui était attendu. Une association d'aide aux victimes doit les aider. La loi Morin a été, à un moment, un pas en avant, mais l'expérience nous montre qu'on doit aller plus loin. Nous allons assouplir les critères et, par l'usage, on verra si on peut davantage prendre en compte les victimes potentielles", a-t-elle indiqué.

La visite ministérielle s'est achevée au musée de Tahiti et ses îles où des pièces qui seront exposés au musée du Quai Branly du 12 avril au 24 juillet ont été présentées. "C'est une région du monde qui fait rêver, ce sont des éléments qui vont passionner les personnes de la France métropolitaine", a commenté George Pau-Langevin.

George Pau Langevin : "Aujourd'hui, on a vu la Polynésie qui travaille, la Polynésie qui crée"

Rédigé par Noémie Debot-Ducloyer le Mercredi 24 Février 2016 à 12:11 | Lu 1480 fois

Tags : outre mer





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 16 Décembre 2017 - 17:03 Aérien : Air France s'aligne sur la baisse des prix

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance