Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Gâteaux de riz et dragon-boat samedi avec la communauté chinoise



Aline Flore fait une démonstration de la découpe du Tsoung. Le plat nécessite deux jours de préparation, dont huit heures de cuisson.
Aline Flore fait une démonstration de la découpe du Tsoung. Le plat nécessite deux jours de préparation, dont huit heures de cuisson.
PAPEETE, le 7 juin 2016 - La communauté chinoise célèbre la fête du "Tsoung" ce samedi matin (11 juin) aux jardins de Paofai avec un grand évènement gratuit pour tous. Au programme : dégustation de Tsoung, un gâteau de riz gluant traditionnel, initiation au dragon-boat et ateliers culturels chinois.

Pour une activité en famille ce samedi matin, rendez-vous aux Jardins de Paofai entre 9h et midi. L'association Si ni tong organise pour la deuxième année consécutive un événement public et gratuit à l'occasion de la fête du "Tsoung". Tout le monde chinois festoie le 5ème jour du 5ème mois du calendrier lunaire, c'est-à-dire ce jeudi. La manifestation du Si Ni Tong est cependant prévue samedi pour plus de facilité pour la population.

Au programme, des démonstrations sur la découpe du "tsoung", un gâteau de riz gluant traditionnel qui a une version salée et une version sucrée, suivie d'une dégustation de ce plat typique. La journée sera aussi l'occasion de s'initier au dragon-boat, dont des courses sont traditionnellement organisées ce jour-là. En parallèle, les jardins seront animés par des ateliers mah jong, origami, boulier chinois, mandarin et calligraphie ; il y aura aussi des démonstrations de tai chi et de danse chinoise ; enfin, pour clôturer l'évènement, des démonstrations de ukulele seront proposées au public.

Le programme
9h – 12h : initiations au bateau dragon et courses dans la rade de Papeete avec la Fédération polynésienne de dragon-boat
9h – 12h : ateliers dans les jardins avec boulier chinois, travaux manuels et jeux sur le mandarin, démonstrations de mah jong, calligraphie
9h30 : danse chinoise
10h : démonstration de tai chi
10h : démonstration et dégustation des gâteaux de riz préparés par l'association Te Vahine porinetia
10h : animations de ukulele


L'esprit des montagnes. Li sao de Qu Yuan, illustré par Xiao Yuncong (1596-1673), gravé par Tang Yongxian. (crédit : wikicommons)
L'esprit des montagnes. Li sao de Qu Yuan, illustré par Xiao Yuncong (1596-1673), gravé par Tang Yongxian. (crédit : wikicommons)
Une fête pour célébrer le poète Qu Yuan

Selon la légende qui nous a été racontée par Aline Flore, présidente de l'association Te Vahine Porinetia, la fête du Tsoung, aussi appelée fête du bateau-dragon, remonte à un évènement datant de l'an 278 avant Jésus-Christ.

En Chine, c'était alors l'époque des sept royaumes combattants, et Qu Yuan était le conseiller du roi du royaume Chu. Malheureusement, "le roi ne suivit pas ses conseils, et perdit une bataille. Capturé, il meurt dans le royaume de Qin. Le conseiller était peu apprécié des ministres malhonnêtes, qui arrivent à le faire disgracier par le nouveau roi" raconte Aline Flore. Condamné à l'exil loin de sa famille et de ses amis, Qu Yuan écrivit des poèmes, dont le chef-d'œuvre Li Sao (Tristesse de la séparation), considéré comme le premier poème personnel de la culture chinoise et une œuvre littéraire majeure.

Quand il apprend que le royaume de Chu est occupé par le royaume Qin et que son peuple est jeté sur les routes ou massacré, Qu Yuan se noie dans le fleuve Mi Lo Jiang pour mettre fin à ses malheurs. C'était le 5ème jour du 5ème mois du calendrier lunaire, en l'an 278 avant J-C. "Les villageois se précipitèrent sur leurs embarcations pour essayer de le sauver, puis de récupérer son corps. Pour ne pas que les poissons ne le dévorent, ils jetèrent du riz et des morceaux de porc dans la rivière. Les recherches durèrent des jours, en vain."

C'est pour se souvenir de ce patriote droit et honnête, également un poète majeur de l'époque des Royaumes combattants, que la fête du Tsoung est encore célébrée tous les ans. On y pratique des courses de dragon-boat et on y mange des gâteaux de riz gluant fourrés au porc, les tsoung, pour se souvenir des efforts des villageois pour retrouver Qu Yuan.

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Mardi 7 Juin 2016 à 15:36 | Lu 2083 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués