Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Fritch cartonne à domicile



Edouard Fritch, président du Pays et maire sortant de Pirae, est réélu avec une avance considérable
Edouard Fritch, président du Pays et maire sortant de Pirae, est réélu avec une avance considérable
Tahiti, le 16 mars 2020 - Avec 68,5% des voix pour sa Liste d'union et d'action communale de Pirae, Édouard Fritch conserve son fauteuil de maire avec un véritable plébiscite de sa population. Petite ombre au tableau, le taux de participation particulièrement faible à Pirae où seuls 46% des électeurs se sont déplacés.

Le résultat des municipales à Pirae était largement anticipé. Le maire sortant Édouard Fritch, également président du Pays, s'est facilement imposé dès le premier tour avec un score conséquent de 68,5% des votes. C'est 7 points de plus que lors des élections municipales de 2014, quand Édouard Fritch s'opposait à la maire sortante Béatrice Vernaudon.

Avec 28 sièges au conseil municipal, la majorité Tapura conserve les pleins pouvoirs pour mettre en place son programme de grands travaux. La liste a notamment promis de construire un centre-ville pour Pirae, un grand parc public à Nahoata et de favoriser l'exécution du Plan de rénovation urbaine État-Pays pour améliorer les conditions de vie dans les quartiers prioritaires.

Seules deux listes avaient tenté l'aventure de défier le président. C'est la liste Tavini ia Pirae menée par Thilda Harehoe qui s'en sort le mieux avec une petite deuxième place obtenue grâce à 19,5% des voix, qui lui assurent trois sièges au conseil municipal.

Au pied du podium, la liste Amuitahira'a no Pirae aura droit à deux sièges avec ses 12% des voix. Un score décevant, qui doit sans doute beaucoup à l'absence de Gaston Flosse qui avait préféré tenter sa chance à Papeete plutôt que de se représenter devant les électeurs de Pirae, une commune qu'il avait pourtant dirigée de 1965 à l'an 2000... Mais qu'il avait très peu de chances de reconquérir face à son ancien protégé devenu son plus redoutable adversaire politique.

L'abstention majoritaire

Le plus notable sera sans doute le faible taux de participation. En plein début d'épidémie de Covid-19, la mobilisation des électeurs a été anémique partout en Polynésie, autour de 50%. Mais à Pirae, elle était encore plus maigre à 44,6%. “Il y a eu pratiquement la moitié des votants qui sont arrivés, je m'attendais quand même à un peu plus” a confié Édouard Fritch à notre correspondant sur place... Si bien que malgré son score impressionnant, la liste d'Édouard Fritch recueille tout de même 746 voix de moins qu'en 2014.

La peur de l'épidémie s'est combinée au manque d'enjeu de l'élection. “Il n'y a pas eu de confrontation, il n'y a pas eu de débat. Je le déplore énormément, car j'étais beaucoup sur le terrain. Mais il n'y a pas eu de combat ici à Pirae”, reconnaissait Édouard Fritch sur Polynésie la 1ère.

Réaction d'Édouard Fritch

“Nous avons réalisé notre programme de 2014 à 95%”

Interviewé par notre reporter sur place et par Polynésie la Première, le maire réélu attribue sa victoire aux “quartiers de Pirae avec qui je vie presque quotidiennement, que nous avons visités. C'est effectivement ceux-là qui m'ont porté au résultat que nous avons aujourd'hui”. Son score serait une réponse aux critiques qui l'accusent d'absentéisme à cause de ses autres responsabilités : “Nous ne sommes pas restés les bras ballants, même si j'ai été souvent absent... Mais nous avons travaillé, j'ai fait de vraies délégations à mes adjoints et nous avons réalisé notre programme de 2014 à 95% comme disent certains. Donc nous avons tenu parole, nous avons créé une confiance entre cette population et nous. Aujourd'hui je suis très honoré de constater que cette population me refait confiance pour un second mandat. Je leur dit merci, merci pour votre participation, et je vais continuer à travailler pour notre belle commune de Pirae.”
Des jeunes de Pirae était mobilisés pour un grand défilé de drapeaux en soutien à Edouard Fritch
Des jeunes de Pirae était mobilisés pour un grand défilé de drapeaux en soutien à Edouard Fritch

Avec seulement trois listes en compétition, les électeurs n'avaient pas l'embarras du choix
Avec seulement trois listes en compétition, les électeurs n'avaient pas l'embarras du choix

Thilda Harehoe, la candidate de la liste Tavini ia Pirae, est une ancienne directrice d'école. Elle est arrivée en deuxième place.
Thilda Harehoe, la candidate de la liste Tavini ia Pirae, est une ancienne directrice d'école. Elle est arrivée en deuxième place.

Le maire-président s'est opposé à deux femmes dans une élection sans grande surprise
Le maire-président s'est opposé à deux femmes dans une élection sans grande surprise

Pause déjeuner pour les colistiers du Tavini, installés sous leur tente sur le parking
Pause déjeuner pour les colistiers du Tavini, installés sous leur tente sur le parking

Marcy Pautehea, chef d'entreprise et tête de la liste Amuitahira'a no Pirae, termine troisième
Marcy Pautehea, chef d'entreprise et tête de la liste Amuitahira'a no Pirae, termine troisième


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Lundi 16 Mars 2020 à 01:43 | Lu 2396 fois






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 3 Juillet 2020 - 12:00 Matahi Brotherson haut la main

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus