Tahiti Infos

“Forte mobilisation” pour secourir des rameurs à Paea


Tahiti, le 15 janvier 2023 – Le JRCC Tahiti, les pompiers ainsi que le Dauphin ont été engagés vendredi pour secourir deux rameurs dans la passe de Paea alors que Tahiti était en vigilance jaune. Si les deux rameurs qui se trouvaient en difficulté s'en sont sortis avec de “légères blessures”, le haut-commissariat rappelle que “cette opération aurait pu avoir des conséquences bien plus dramatiques”.
 
Dans un communiqué diffusé dimanche, le haut-commissariat indique que vendredi à 18h30, le JRCC Tahiti a reçu un appel des pompiers de Paea qui “relayaient l’alerte d’un rameur de V1 venu à terre pour indiquer que deux autres V1 se trouvaient au niveau de la passe, face à la mairie, dont une personne à l’eau après que le balancier de la pirogue se soit désolidarisé.” Le JRCC Tahiti a alors pris “la coordination de l’opération”. L’embarcation des pompiers de Paea a été engagée ainsi que le Dauphin inter-administration afin de localiser les deux personnes, dont un jeune homme âgé de 16 ans, et de les ramener à terre.

Finalement, les deux rameurs ont réussi “à regagner la terre par leurs propres moyens, les pirogues quant à elles, ont été perdues”. Le véhicule de secours et d’assistance aux victimes des pompiers qui a été engagé lui aussi, n'a finalement traité que de “légères blessures.”
 
Pertes de visibilité
 
Alors que “cette opération aurait pu avoir des conséquences bien plus dramatiques” le haut-Commissariat tient, à cette occasion à rappeler que “face à des conditions météorologiques difficiles, annoncées par le système de vigilances paramétriques de Météo-France, il faut être acteur de sa propre sécurité en reportant si possible ses déplacements en mer que ce soit à titre professionnel ou privé. Il faut “éviter les baignades, la chasse sous-marine et toutes les activités de loisirs nautiques” et “remettre à plus tard les randonnées en bord de mer”.

Le JRCC Tahiti insiste également sur les conséquences et les risques pouvant être générés par des conditions météorologiques particulières. Il rappelle donc que les fortes pluies peuvent engendrer de “forts vents sous grains”, un " risque de perte de stabilité de l’embarcation et/ou avarie”, des “pertes de visibilité sous grains”, un risque de collision avec une autre embarcation. Le JRCC conclut en rappelant par ailleurs “qu’au cours de sorties nocturne en mer, il convient de porter des couleurs vives et de s’équiper de moyens de signalisation lumineux”.
 

Rédigé par Garance Colbert le Dimanche 15 Janvier 2023 à 12:13 | Lu 2686 fois