Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Football - Championnat OFC U19 : Tahiti vise la finale


Le championnat U19 de la confédération océanienne de football (OFC) est prévu du 5 au 18 août. Huit équipes océaniennes sont engagées, divisées en deux poules. Ce tournoi est qualificatif pour la Coupe du monde U20 qui se déroulera en Pologne en 2019. Les deux finalistes gagneront leur qualification. Les Aito Taure'a espèrent un large soutien du public local.


La sélection de Tahiti U19 © Jérôme Brouillet
La sélection de Tahiti U19 © Jérôme Brouillet
Ce championnat OFC U19, prévu du 5 au 18 août est un moment important pour le football polynésien. La dernière fois que Tahiti avait pu se qualifier pour une Coupe du monde U20, c’était en 2009, en gagnant le tournoi qualificatif à domicile qui avait permis à Tahiti de participer à la Coupe du monde U20 en Egypte. Les équipes participantes sont Tahiti, Nouvelle Zélande, Tonga, Papouasie (poule A), Salomon, Vanuatu, Fidji et Nouvelle Calédonie (poule B).
 
La Coupe du monde en Egypte avait permis à la « génération Charbonnier » - du nom de leur coach de l’époque – de se former, une génération qui avait par la suite alimenté la sélection de Tahiti de football à 11 et de beach soccer, avec les succès que l’on connaît. Alvin, Lorenzo et Teaonui Tehau, Taumihau Tiatia, Heimano Bourebare, Steevy Chong Hue qui sont devenus des piliers de la sélection de Tahiti en foot à 11 ou encore les Tiki Toa Patrick Tepa, Marama Amau ou Heiarii Tavanae…

Les coachs et les capitaines d'une partie des nations représentées
Les coachs et les capitaines d'une partie des nations représentées
Les deux finalistes qualifiés
 
Mais il ne suffit pas d’organiser le tournoi qualificatif à domicile pour être sûr de se qualifier. Pour preuve, Tahiti n’avait pas pu atteindre la qualification pour la Coupe du monde U17 lors du championnat OFC U16 qui avait eu lieu en février 2017 à Tahiti. Certains joueurs de la sélection U19 ont d’ailleurs vécu cette déception et ont à cœur de prendre leur revanche.
 
Tahiti se trouve dans la poule A avec la Nouvelle Zélande, la Papouasie et Tonga. Notre sélection Tahitienne U19 a joué toute la saison le championnat de Ligue 1, ce qui lui a permis de monter en niveau. Elle a également pu être renforcée par cinq joueurs évoluant en métropole que Tahiti Infos vous fait découvrir actuellement à travers des portraits : Samuel Liparo, Eddy Kaspard, Kavai’ei Morgant, Keali’i Wong et Terai Brémond. Espérons que le public viendra nombreux pour soutenir son équipe. SB / FTF

Roonui Tehau, capitaine de la sélection
Roonui Tehau, capitaine de la sélection
Parole à Roonui Tehau, le capitaine :
 
Tes impressions par rapport à ce tournoi ?
 
« On est content d’y être, on a un peu de pression mais on va réussir à gérer ça. On s’est bien préparés, on est prêts physiquement. On a un bon staff, il y a une bonne cohésion entre nous. Peu importe les équipes qui sont dans notre groupe, on va les prendre une par une. Après les matchs de poule, il faudra faire un gros match en demi, que ce soit la Nouvelle Zélande, la Nouvelle Calédonie, peu importe. On est confiants. »
 
L’ambiance entre ceux qui sont partis et les autres ?
 
« Ceux qui sont arrivés de métropole se sont bien adaptés au groupe actuel. On se connaît depuis petits. C’est juste que certains sont partis en métropole. Ils apportent beaucoup dans le groupe au niveau du jeu, de l’aspect athlétique. On a vu leur progression, on voit qu’ils ont plus travaillé que nous, là-bas. Il n’y pas de complexe d’infériorité, ils nous font comprendre qu’on est au même niveau. Il y a une bonne cohésion. »
 
Il y a une revanche à prendre ?
 
« C’est sûr. Les joueurs issus de la promotion U17 veulent prendre leur revanche et nous on est avec eux. On a à cœur de ramener la qualification ici. La dernière qualification pour une Coupe du monde U20 date de 2009 et on veut vivre la même aventure. »
 
Ton frère Teaonui Tehau t’a inspiré ?
 
« Il m’a beaucoup apporté. Je le voyais comme un idole, comme la référence du football polynésien qu’il est jusqu’à présent, pour moi. Maintenant il m’apporte toujours des conseils, il me pousse beaucoup. Son conseil principal est de rester humble, quel que soit le niveau. C’est très important pour devenir un grand footballeur. »
 
Un dernier mot ?
 
« En Ligue 1, il n’y a pas beaucoup de supporters, alors j’espère qu’ils viendront nombreux pour nous soutenir. Peut-être joueront-ils un rôle dans certains matchs. On a besoin d’eux ! »

Bruno Tehaamoana, coach de la sélection
Bruno Tehaamoana, coach de la sélection
Parole à Bruno Tehaamoana :
 
Tahiti a une revanche à prendre ?
 
« Des choses ont changé. Les joueurs ont évolué. Cinq joueurs sont partis en métropole. Par rapport à leur participation à la Ligue 1, l’impact physique en U17 était grand, beaucoup moins en U19 car beaucoup jouent en sénior élite. Il y a un peu de stress, c’est normal. Une grande compétition comme ça, on ne la vit peut-être qu’une seule fois. Je répète à mes joueurs qu’il ne faut pas la louper. »
 
« Il faut être prêt et concentré dès le coup de sifflet initial. On respecte chaque équipe. On les accueille, il faut rester humble. Avec tout ça et avec le mana qu’on a, je pense qu’on peut passer. Beaucoup ont encore en tête cette élimination des U17 mais il ne faut pas regarder derrière, il faut avancer. Il faut tourner cette page pour en écrire une autre pour cette équipe U19 ici à Tahiti. »
 
Comment s’est faite l’alchimie tactique avec les joueurs de métropole ?
 
« L’apport des joueurs de métropole est équilibré, on en a au moins un par ligne. On un défenseur, trois milieux, un attaquant qui peut évoluer au milieu et vice-versa. Ils apportent un équilibre qu’on avait pas en championnat de Ligue 1. Je remercie particulièrement le président de la fédération tahitienne de football, Mr Thierry Ariiotima et l’équipe de la fédé qui nous a fait confiance pour relever ce challenge. On est là pour le relever et on fera tout pour y parvenir. »

Au centre, Des Buckingham, coach de la Nouvelle Zélande
Au centre, Des Buckingham, coach de la Nouvelle Zélande
Parole à Des Buckingham, coach de la Nouvelle Zélande :
 
« Je tiens à remercier l’organisation pour la qualité de l’accueil, tout s’est bien passé. Nous sommes très contents de jouer d’entrée face à Tahiti, cela donne encore plus de challenge à l’équipe mais la préparation de mon équipe n’a pas été axée sur ce premier match mais sur l’ensemble des rencontres. »
 
« On avait gagné le dernier tournoi ici en U17 mais les matchs n’avaient pas été faciles, on avait gagné qu’avec un seul but d’écart face à la Papouasie…Je sais que les joueurs de Tahiti ont joué longtemps ensemble, ils ont l’apport de joueurs qui ont évolué en métropole ce qui n’est pas négligeable, mais notre priorité reste de nous concentrer sur nous-mêmes et de faire le mieux possible lors de ce tournoi. »

LE PROGRAMME
LE PROGRAMME

La composition de l'équipe
La composition de l'équipe

Bruno Tehaamoana et Roonui Tehau
Bruno Tehaamoana et Roonui Tehau

Rédigé par SB / FTF le Samedi 4 Août 2018 à 11:55 | Lu 1249 fois




Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti