Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Fonctionnaires: la grève du 9 mai, "étape" d'une mobilisation "dans la durée"



Paris, France | AFP | vendredi 12/04/2019 - L'ensemble des syndicats représentatifs des fonctionnaires ont affirmé vendredi "leur volonté" d'une mobilisation "dans la durée" pour s'opposer au projet de loi de réforme de la fonction publique, avec une "étape forte" de grève le 9 mai.

Cette date pour une journée d'actions et de grève est connue depuis le 20 mars. 
Dans un communiqué commun vendredi, les syndicats CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FA-FP, FO, FSU, Solidaires et Unsa "réaffirment leur volonté de mettre en oeuvre un processus de mobilisation inscrit dans la durée" pour "dire non" à ce projet de loi et demander au gouvernement "qu'il ouvre enfin des négociations sur de nouvelles bases". Appelant "toutes et tous les agent-e-s" à se mettre en grève le 9 mai, ils soulignent qu'il s'agira d'une "étape forte" de leur mobilisation.
"Depuis de nombreux mois (...) le pouvoir exécutif poursuit une politique contraire aux intérêts de la population, néfaste pour les missions publiques et pour les agent-e-s", déplorent les syndicats, en rappelant qu'ils revendiquent une hausse du point d'indice et la suppression du jour de carence et s'opposent aux 120.000 suppressions de postes programmées d'ici la fin du quinquennat.
"Poursuivant leur politique, toujours sans tenir grand compte des organisations syndicales représentatives", le président et le gouvernement veulent faire adopter une loi dont "nombre de dispositions ont une portée très grave tant" pour les agents et les citoyens "que pour l'avenir de la fonction publique", écrivent-ils. 
Parmi les points qu'ils critiquent, fusion des instances représentatives, suppression des compétences des commissions administratives paritaires (qui donnent notamment leur avis sur les mutations et promotions), "précarité encore aggravée" par un recours accru aux contractuels "à tous les niveaux", et "particulièrement" avec les futurs contrats de mission...
"C'est l'égalité d'accès aux emplois publics et les garanties de neutralité de l'agent public qui sont menacées", soulignent-ils. 
Le projet de loi sera à l'ordre du jour de l'Assemblée nationale en première lecture à compter du lundi 13 mai, et pour toute la semaine. Le gouvernement souhaite le faire adopter avant l'été pour une application au 1er janvier 2020.

Rédigé par RB le Vendredi 12 Avril 2019 à 07:37 | Lu 244 fois





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net