Tahiti Infos

Flosse, la fin et la faim


Tahiti, le 18 mars 2023 - Alors qu’il a évoqué qu’il s’agissait certainement de sa dernière campagne électorale, Gaston Flosse n’en a pas pour autant rappelé, samedi, qu’il allait servir les Polynésiens “jusqu’au bout de mes forces”. Au point d’annoncer qu’il sera inévitablement le vice-président de Bruno Sandras, si ce dernier est élu à la tête du Pays.

Visiblement fatigué lors du Grand conseil fédéral du Amuitahiraa o te nuna’a ma’ohi qui s’est tenu samedi à Mamao, Gaston Flosse n’en a pas moins insisté pour monter et descendre, à plusieurs reprises, de la scène pour prononcer son allocution puis présenter les listes de son parti aux différentes sections des prochaines élections territoriales. L’allocution, incisive, a permis notamment de régler quelques comptes avec les “traitres” qui, élus à Tarahoi en 2018 sur la liste Tahoeraa, ont depuis abandonné le navire orange. Il s’en est également pris à la France : “L’État a cherché à m’éliminer.” La justice française a ainsi prononcé à son encontre “la peine capitale pour un homme politique : l’inéligibilité jusqu’à la mort”.

Flosse, vice-président

Si la fin politique est actée, l’autre, naturelle, est évoquée. “La Polynésie, je la servirai jusqu’au bout de mes forces, (…) le peuple ma’ohi, je l’aimerai jusqu’à mon dernier souffle”. Et le souffle semble court et la mise à mort politique épuisante pour l’homme qui a été le premier président du gouvernement polynésien en 1984. “J’ai lancé mes dernières forces physiques et intellectuelles dans cette élection qui sera certainement ma dernière”. Entré en janvier dernier dans sa 92e année, l’ancien président du Pays admet avec émotion qu’il est nettement plus proche du crépuscule que de l’aube. “Le soleil est à l’horizon, il va bientôt disparaitre.” Si l’émotion parcoure les rangs des sympathisants, elle sera de courte durée. Après avoir rendu hommage à Bruno Sandras, Gaston Flosse évoque déjà la composition du futur gouvernement orange. “Une fois élu, c’est lui qui nommera le vice-président : Gaston Flosse.” Satisfaction dans la salle. Une façon pour le Vieux lion de rappeler à ces opposants que, sorti politiquement par la porte, il cherchera toujours à revenir par la fenêtre et que son âme a toujours une faim de pouvoir.
 

Rédigé par Sébastien Petit le Samedi 18 Mars 2023 à 19:15 | Lu 2811 fois