Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Fin de grève à l'hôtel Conrad de Bora Bora



Fin de grève à l'hôtel Conrad de Bora Bora
BORA BORA, le 26 décembre 2018 - ​Un protocole d'accord de fin de conflit a été signé mardi soir à l'hôtel Conrad de Bora Bora, entre la direction et le syndicat O Oe To Oe Rima. Le préavis de grève déposé le 18 décembre faisait état de dix points de revendications, dont notamment le harcèlement et les pressions subis par certains employés. "La direction m'a assuré qu'il y aura un suivi de ces personnes et qu'en cas de prochain manquement elles seraient licenciées", a expliqué Atonia Teriinohorai, secrétaire général du syndicat.

Le 18 décembre le syndicat O Oe To Oe Rima déposait un préavis de grève à l'hôtel Conrad de Bora Bora. Ce préavis faisait apparaître dix points de revendication, dont le harcèlement et les pressions que subiraient les employés. L’embauche locale, l’augmentation de 10 % sur les salaires de base ou encore le respect des conditions de travail. Faute d'accord entre les parties, la grève a débuté le 23 décembre à minuit. 
 
Cependant après trois jours de conflit, un protocole d'accord a été signé mardi soir entre le syndicat et la direction de l'établissement. Sur les pressions subies par les employés de la part de certains cadre de la restauration et du house keeping, Atonia Teriinohorai, secrétaire général de O Oe To Oe Rima, explique, "qu'il y aura désormais un suivi de ces personnes autant du côté de la direction de l'hôtel que du notre. La direction m'a assuré aussi qu'en cas de prochain manquement elles seraient licenciées."
 
Concernant le respect des conditions de travail, le syndicaliste indique que, "la laverie et la buanderie qui était trop petite, seront prochainement agrandies. Les personnes pourront ainsi travailler dans de meilleures conditions." Cependant sur l'augmentation des salaires de bases et l’augmentation de l’indemnité de départ à la retraite, Atonia Teriinohorai, explique que des négociations doivent encore être menées entre le syndicat et la direction de l'hôtel.

Rédigé par Désiré Teivao le Mercredi 26 Décembre 2018 à 11:38 | Lu 922 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net