Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Fifo, derrière les images : des acteurs, des outils, des idées



Nyko PK16, interviewé par des scolaires lors de son atelier.
Nyko PK16, interviewé par des scolaires lors de son atelier.
PAPEETE, le 6 février 2019 - Le festival international du film documentaire océanien (Fifo) voit défiler les spectateurs depuis lundi dans l’une ou l’autre de ses salles de projection. Installé à la Maison de la culture de Tahiti, il leur donne l’occasion de découvrir des vies et des milieux océaniens. Il leur permet aussi, en parallèle, de mieux comprendre les étapes de la réalisation d’un documentaire. Enfin, il tend des mains à ceux qui aimeraient se lancer pour raconter (ou faire raconter) leurs idées.

Salle Marama Nyko PK16 est aux manettes, il assure un atelier de montage vidéo. Les inscrits, assis derrière leur ordinateur, écoutent attentivement celui dont le documentaire Tamari’i Tipaerui a été sélectionné au Fifo 2015 en catégorie hors-compétition. Au tableau se trouve une liste de sujets : clip chanteur, clip danse, Hollywood, Vaimalama Paris et Tikehau making of.

"Ce sont en fait des rush", précise Nyko PK16 à propos de cette liste. "Nous avons des images pour ces cinq sujets que nous mettons à disposition des inscrits dans le cadre de l’atelier."

L’atelier est proposé à tous les volontaires dès 15 ans. Seule contrainte : "Être à l’aise sur l’ordinateur". Il aborde pendant quatre heures les différentes étapes du montage d’un petit film. "Car, il ne suffit pas d’avoir des outils dernier cri pour faire un film de qualité, encore faut-il avoir une histoire à raconter, savoir la traduire en images et maîtriser un minimum l’assemblage de séquences pour rester fidèle au script de départ."

D’après Nyko PK16, après quatre heures d’atelier, les inscrits seraient en mesure de "faire un joli montage de photos de vacances voire de faire un petit reportage de 3 à 4 minutes". Ils découvrent en une demi journée ce qu’est un derushage, comment fonctionne un logiciel de montage, comment découper des plans, sélectionner les meilleurs d’entre eux, ajouter une musique et/ou une voix off. Ils observent, questionnent et surtout manipulent pour mieux mémoriser.

Plus loin, dans le Cyberespace, la salle Mato ou bien encore la loge 1 de To’ata, Are Raimbault est chargé, lui, d’animer un atelier reportage TV, Heimana Flohr, un atelier doublage audio, Toarii Pouira un atelier animation 3D et Sydélia Guirao un atelier écriture de scénario. Tous ces ateliers sont ouverts dès 15 ans, sur inscription.

Ces rendez-vous permettent d’en savoir plus sur les métiers du documentaire. Ils sont tous assurés par des professionnels qui, au-delà de leur savoir-faire, partagent leur expérience du monde de l’écriture, de la réalisation, du montage.


Pitch Dating : saisissez votre chance !

Le Pitch Dating est née en 2015, à l’initiative de l’association tahitienne des professionnels de l’audiovisuels (ATPA). Il consiste en un tête-à-tête entre le candidat (ou pitcheur) et un producteur. "Il ouvre les portes des producteurs au grand public pour, fidèle à la philosophie du festival, donne la parole aux voix océaniennes. "
Le pitcheur (le pitch est la synthèse d’une histoire, d’une idée…) peut être un particulier, une association, un quartier qui "a une histoire à raconter". Telle est la seule exigence de l’exercice.

De 14 à 15 heures jeudi 7 février sous le chapiteau. Inscription sur place le jour même dès 8 heures.

Inside The doc

Des temps d’échanges sont organisés entre le public et les équipes des films en compétition. Grâce à ces temps d’échanges, le public peut redécouvrir les films à travers ceux qui l’ont vécu : les acteurs, réalisateurs ou encore producteurs. L’occasion de plonger au cœur de l’œuvre et d’en approfondir la compréhension.

11 heures : Patutiki, l’art du tatouage des îles Marquises
11h30 : Cyril ma part kanak
12 heures Heiva, le rythme d’un peuple
12h30 : The Dome

Pratique

Jusqu'au 10 février à la maison de la culture.
Entrée : 1 000 Fcfp par jour.
Tarif étudiant et groupe (10 personnes) : 500 Fcfp
Pass 3 jours : 2 500 Fcfp hors week-end.



Rédigé par Delphine Barrais le Mercredi 6 Février 2019 à 19:31 | Lu 536 fois

Tags : fifo





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019