Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Février 2018 dans le rétro : Pluies abondantes et forts cumuls de précipitation



Chers lectrices, chers lecteurs, 
Avant de se lancer vers une nouvelle année, Tahiti Infos profite de la trêve des confiseurs pour faire le point sur celle qui vient de s’écouler. Posons nous quelques jours sur les événements qui ont marqué notre quotidien durant cette année qui s'achève. 

Le mois de février 2018 aura été marqué par une forte activité orageuse sur l'ensemble de la Polynésie et particulièrement sur les îles de la Société, placées dès le début du mois en vigilance orange. Papeete est frappé, début février, par d'importantes inondations.

L'image du mois

De fortes pluies s’abattent en ce début février sur une grande partie de la Polynésie française et particulièrement sur les archipels de la Société, placé en vigilance orange, et des Australes (centre et ouest).
De fortes pluies s’abattent en ce début février sur une grande partie de la Polynésie française et particulièrement sur les archipels de la Société, placé en vigilance orange, et des Australes (centre et ouest).

SOCIAL - La grève s’enlise à la Dépêche de Tahiti

Février 2018 dans le rétro : Pluies abondantes et forts cumuls de précipitation
Un mouvement de grève est en cours depuis bientôt 10 jours lorsque les responsables de la rédaction du quotidien La Dépêche de Tahiti organisent une conférence de presse, ce mercredi 28 février, pour dire leur ras-le-bol face à un mouvement qui s’enlise. 
 
Dans les sociétés du groupe de presse de la Fautaua, la mobilisation des employés grévistes est variée en cette fin février. Mais c’est le deuxième débrayage d’ampleur qui vient paralyser l’activité d’édition de La Dépêche de Tahiti après un précédent mouvement trois mois plus tôt.

Onze employés sur 37 à la Société d’information et de communication (S.I.C), qui rassemble les rédactions du groupe ; trois collaborateurs sur 23 à la régie publicitaire. C’est à l’imprimerie que le mouvement de grève est massif. La totalité des techniciens et sept employés du conditionnement ont cessé de travailler.

Les grévistes demandent le respect des termes du protocole de fin de conflit signé le 30 novembre dernier. Il s’agit essentiellement de revendications salariales liées au paiement de primes et à des "retards récurrents du paiement des salaires". Les préavis dénoncent également des problèmes d'organisation fonctionnelle dans l’entreprise, demandent l'amélioration des "conditions de travail et d'hygiène" et déplorent des "pressions sur les représentants du personnel".

TRANSPORTS AERIENS - Islands se tourne vers la justice pour décrocher sa licence

(Photomontage par Tahiti Infos)
(Photomontage par Tahiti Infos)
Sans nouvelles de l'administration quatre mois après le dépôt d'une demande de licence d’exploitation pour des vols domestiques, la société Islands Airline a saisi la justice en vue d’obtenir cette autorisation. 

Sans réponse du Pays quatre mois après le dépôt d’une demande de licence, la société Islands Airline a saisi le 20 février 2018 le tribunal administratif pour obtenir l’annulation de ce qu'elle considère comme une décision implicite de rejet. 

Islands avait annoncé en septembre 2017 vouloir mettre en place de vols commerciaux réguliers entre Tahiti, les îles Sous-le-vent, les Marquises et les Australes, a des prix "entre 15 % et 20 % inférieurs" à ceux pratiqués par l’opérateur historique. La compagnie de Bill Ravel prévoit d’exploiter deux aéronefs Embraer E-175 de 78 sièges, avec une configuration de cabine en deux classes, économique et affaires. 

Dans cette perspective, une demande de licence d’exploitation pour la desserte aérienne régulière de sept lignes avait été déposée le 21 octobre 2017. Elle portait sur la commercialisation de quatre vols quotidiens à destination de Bora Bora, deux à destination de Raiatea, un vers Huahine, et un vol journalier vers Rangiroa aux Tuamotu. Parallèlement, cette demande sollicitait la permission d’effectuer trois vols hebdomadaires vers Tubuai, aux Australes, vers Nuku Hiva, aux Marquises et à destination de Hao (Tuamotu). 
Islands Airline annonçait même l’ouverture de routes aériennes directes vers les îles Cook (Rarotonga) et vers Apia, aux Samoa. 

JUSTICE - ​Cinq ans de prison ferme pour le douanier proxénète

Le fonctionnaire sous-louait en pleine connaissance des chambres aux mineures prostituées et exerçait parallèlement diverses activités commerciales non déclarées.
Le fonctionnaire sous-louait en pleine connaissance des chambres aux mineures prostituées et exerçait parallèlement diverses activités commerciales non déclarées.
Le fonctionnaire, suspendu de ses fonctions, comparaissait devant le tribunal correctionnel pour le délit de proxénétisme aggravé à l’égard de mineurs, recours à la prostitution d’un mineur et travaux clandestins.
 
Le prévenu a été condamné le 13 février à une peine de 5 ans de prison ferme, interdiction définitive d’exercer dans la fonction publique, interdiction de droits civiques pendant 5 ans et à une amende de 10 millions de francs.

L’affaire, qualifiée de "honte pour le système judiciaire" par le procureur de la République, avait débuté en février 2012. A cette époque, les affaires sociales émettaient un signalement concernant une adolescente qui avait fugué de chez sa tante. La jeune fille, hébergée par le prévenu, s’était livrée à la prostitution. Ce qu’elle a confirmé à l’audience en indiquant s’être prostitué pour payer sa consommation d’ice. Sa cousine, également mineure, reconnaissait elle aussi entretenir des relations sexuelles tarifées. Rapidement, les surveillances mises en place par les enquêteurs avaient permis d’établir que des mineures et des majeures se livraient à la prostitution dans un immeuble de Papeete, sous-loué en toute connaissance par un douanier âgé de 50 ans. L’une des mineures avait même indiqué avoir eu des rapports sexuels avec ce dernier.

Les enquêteurs avaient en outre mis au jour les diverses activités commerciales non déclarées dont ce fonctionnaire s’était rendu coupable : location de voitures, vente de bijoux, location de chambres ou de studios, activité de transitaire, etc. Le tout pour un chiffre d’affaires estimé à 31 millions Fcfp sur 15 mois.

L’homme a été condamné à 5 ans de prison ferme, interdiction définitive d’exercer dans la fonction publique, interdiction de droits civiques pendant 5 ans et à une amende de 10 millions de francs. Le condamné ne percevra plus les 250 000 francs mensuels qu’il touchait encore malgré sa suspension de fonction.

MUNOZ - Ukulele : l’espoir demeure en Polynésie

Février 2018 dans le rétro : Pluies abondantes et forts cumuls de précipitation

Les chiffres du mois

25,7
En milliards de francs, le budget pour 2018 du Centre hospitalier (CHPF) et de ses départements annexes (psychiatrie, centre de transfusion sanguine, service d’aide médicale urgente, hôtel des familles, unités de consultations et de soins ambulatoires et école des sages-femmes).

12,2
En milliards de francs, les dépenses de personnels budgétées pour 2018 par le CHPF.

19 771
En francs, le prix TTC de base annoncé par la compagnie aérienne French Bee pour un vol aller Tahiti-San Francisco, à partir du mois de mai 2018.

La phrase du mois

"Aujourd’hui, (…) cette réforme des retraites est devenue indispensable. Sans cela, nous allons à la catastrophe, droit dans le mur
Edouard Fritch, le 13 février 2018.

Le mois de février 2018 en quelques dates

2 février : La mairie de Paea annonce la mise à disposition d’un accès gratuit à internet par Wifi dès février. Une connexion est possible pendant une durée d’une heure par jour, de 6 heures à 21 heures dans le hall et les jardins de la mairie.

3 février : vers 6 h 45, un homme, âgé de 52 ans, est retrouvé mort au volant de sa voiture dans la vallée de la Punaruu à Punaauia. Après avoir quitté la chaussée, le véhicule était tombé dans la rivière en contrebas.

5 février : Le Festival international du film documentaire océanien (Fifo) est en cours jusqu’au 11 février 2018 à la Maison de la culture. Le 9 février, pour cette 15e édition de l’événement, le jury, présidé par Éric Lavaine, a décerné le Grand prix Fifo – France Télévisions au documentaire Making good men de Fiona Apanui-Kupenga.

6 février : Quatre centrales syndicales, avec l'exception notable de A Ti'a i Mua, annoncent le dépôt d'un préavis de grève générale et illimitée pour demander le retrait du projet de réforme des retraites. Faute d’accord, les débrayages sont annoncés pour le jeudi 15 février avec une grande manifestation place Tarahoi.

7 février : La note financière à long terme de la Polynésie française est confirmée à Baa1, avec perspective stable. L’agence de notation Moody’s table en 2018 sur un renforcement de la situation économique du Pays et une "consolidation de la situation financière des entreprises".

12 février : Mis en cause par une lettre ouverte aux représentants de l’assemblée, cosignée par une soixantaine d’agents de l’institution et publiée, le président de l’institution, Marcel Tuihani, a annoncé le dépôt dans la journée d’une plainte pour diffamation contre des agents qu’il qualifie "d’enfants gâtés".

13 février : La première mouture du projet de réforme du système des retraites transmis à l’assemblée. Un examen du texte en séance plénière est prévu mi-mars.

18 février : Le navire Paul Gauguin a organisé une soirée de fête pour célébrer ses 20 ans d’exploitation au Fenua. Après un discours de M. Bailey, P-dg de la société Pacific Beachcomber, les convives ont pu profiter de deux spectacles de danse. Un magnifique feu d’artifice a été offert par le Port autonome.

22 février : Décès de Moehau Teriitahi dans sa 67e année. Le représentant des Tuamotu-ouest a succombé à une longue maladie. 

24 février : Malgré 6302 amateurs réunis au stade Pater, la Polynésie française échoue à battre le record du monde de Ukulele. L’exploit est détenu depuis janvier 2017 par une association chrétienne à Hong Kong, avec 8065 joueurs.

26 février : Ouverture de la boutique Vodafone de Carrefour Punaauia. L’opérateur de téléphonie mobile inaugurait son point de vente à Punaauia, dans la galerie marchande Moana Nui.

Rédigé par TI le Dimanche 23 Décembre 2018 à 23:05 | Lu 1037 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués