Tahiti Infos

Fête de l’autonomie : le va’a comme symbole de l’unité polynésienne


Tahiti, le 29 juin 2022 – Le 38e anniversaire de l’autonomie interne a été célébré selon un nouveau format ce mercredi, entre cérémonie officielle sur la place Tū Marama le matin et animations festives sur le front de mer en fin d’après-midi. Moment fort de la matinée, l’inauguration de la grande pirogue double construite à Raiatea a été l’occasion pour le président Édouard Fritch d’insister sur la question de l’unité et du rassemblement.
 
Cette année encore, la Fête de l’autonomie a été célébrée en format réduit, sans feu d’artifice ni défilé. Pour la première fois installée sur la place Tū Marama, la cérémonie officielle, menée par le président Édouard Fritch, a rassemblé 500 personnes sur cette nouvelle esplanade face à l’océan.
 
Un océan qui a d’ailleurs été l’un des symboles forts mis en avant lors de cette matinée, l’occasion de souligner le lien qui existe entre tous les peuples polynésiens mais également l’importance de le préserver. Second emblème du drapeau polynésien à l’honneur de cette journée : le va’a, “qui nous rappelle notre passé et nous dit aussi que le voyage n’est pas terminé”, a souligné le président dans un discours lourd de sens en ces temps compliqués pour le Tapura, prônant l’unité entre les peuples et tous les bienfaits du statut d’autonomie. “Prenons garde à ceux qui veulent aujourd’hui réinventer le Polynésien, en décrétant qui le serait ou pas, plus ou moins. (…) Gardons-nous de faire de notre culture et de notre identité un critère uniquement ethnique.”
 
Édouard Fritch a conclu son discours en saluant la présence du ministre calédonien Vaimua Muliava, actuellement au fenua pour discuter de la mise en place d’un “marché unique entre nos deux communautés francophones dans un avenir proche”.
 
“Notre pirogue, c’est notre fenua”
 
Moment fort de la matinée évoquant le rassemblement, l’impressionnante pirogue double Marama Nui i te Rā - Te Rā Nui Marama, venue de Taputapuātea, qui orne désormais le front de mer, a été inaugurée au rythme des pahu et des pas de danse. D’une longueur de 18 mètres pour une hauteur de mâts de 15 mètres, cette œuvre du constructeur John Rere a été réalisée pendant 14 mois par une équipe d’apprentis sans diplôme de Raiatea, qui ont été chaleureusement félicités par les officiels après la coupure du ruban.
 
Cette année, huit récipiendaires ont été décorés de l’Ordre de Tahiti Nui, quatre femmes et quatre hommes exerçant pour la grande majorité d’entre eux dans le secteur de la santé et ayant activement participé à la gestion de la crise Covid. Une autre manière pour le président de souligner l’importance du statut d’autonomie dans les liens qu’il permet de tisser avec l’État, “présent à nos côtés en ces temps difficiles”.
 
Mais la Fête de l’autonomie se voulant avant tout festive et populaire, la place a ensuite été laissée à la troupe O Tahiti E, qui a conclu la matinée par un show. Puis les festivités ont repris plus tard dans l’après-midi avec de nombreuses activités et animations sur le front de mer, fermé à la circulation pour l’occasion. Spectacle de danse, concerts et bal populaire devaient clôturer la journée. Loin de la question idéologique…
 




Rédigé par Lucie Ceccarelli le Mercredi 29 Juin 2022 à 17:20 | Lu 2569 fois