Tahiti Infos

Equitation : Emma Merel reine de la Coupe de Tahiti Nui


La jeune espoir, Emma Merel, a déjà une belle expérience avec notamment une participation en juillet dernier au prestigieux Jumping international de Dinard.
La jeune espoir, Emma Merel, a déjà une belle expérience avec notamment une participation en juillet dernier au prestigieux Jumping international de Dinard.
Tahiti, le 2 mai 2022 - La Coupe de Tahiti Nui a réuni, samedi et dimanche, à l'hippodrome de Pirae 200 cavaliers. Une compétition dominée aux sauts d'obstacles par le grand espoir de la discipline, Emma Merel  avec son partenaire La Rivière. 

La Coupe de Tahiti Nui, rendez-vous incontournable de la saison d'équitation, s'est tenue samedi et dimanche à l'hippodrome de Pirae. Preuve de l'intérêt et de l'engouement de cette compétition, 200 cavaliers, avec notamment une délégation venue de Raiatea, ont répondu présents pour prendre part aux épreuves de sauts d'obstacles et de dressage. 

Aux sauts d'obstacles, discipline reine de l'équitation, les cavaliers devaient d'abord passer par une phase qualificative samedi après-midi et les dix meilleurs de chaque catégorie ont été ensuite retenus pour concourir en soirée. "Courir en nocturne, c'est très particulier. La nuit, le cheval est plus sensible. Cela donne une pression supplémentaire aux cavaliers et la technique est différente", indique le cadre technique de la fédération polynésienne d'équitation, Antonin Mianné. 

Mais pas de quoi inquiéter plus que cela le grand espoir de la discipline, Emma Merel, 18 ans, qui l'a emporté avec son partenaire La Rivière dans la catégorie "Club 1". Merel qui s'est également classée deuxième de la catégorie au dos d'un autre cheval, Blue. Le podium de cette édition de la Coupe de Tahiti Nui a été complété par Mihiana Ienfa sur Harry.  Dans les autres catégories, on note la première place de Malia Cubeddu avec Max en "Club 2" et de Juliette Bugalski avec Fetia en "Club 3". 

Trois équipes aux championnats de France de horse-ball

Le prochain rendez-vous pour les amateurs d'équitation est prévu dans 15 jours toujours à l'hippodrome de Pirae pour une nouvelle journée du championnat de Polynésie. Puis direction la métropole pour trois équipes, des benjamins et des cadets, pour les championnats de France de horse-ball qui se tiendront à Meurchin à la mi-mai. Rappelons que les cavaliers polynésiens se sont déjà illustrés à ce niveau, avec notamment un titre décroché en 2018 par une équipe de cadets. "Ces dernières années, on a très bien performé sur cette compétition avec un titre de champion de France et de vice-champion en cadet. Aujourd'hui, j'ai beaucoup de jeunes qui pratiquent du horse-ball et qui ont le niveau pour rivaliser avec les cavaliers de la métropole", ajoute Antonin Mianné. 

Lire aussi >> Le horse-ball au grand galop à l'hippodrome de Pirae

Rédigé par Désiré Teivao le Lundi 2 Mai 2022 à 16:51 | Lu 960 fois