Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Enseignement grandeur nature au Cetad de Hao



Les élèves en gestion et exploitation en milieu marin du Cetad de Hao ont mis en application leurs connaissances en organisant une journée d'excursion touristique.
Les élèves en gestion et exploitation en milieu marin du Cetad de Hao ont mis en application leurs connaissances en organisant une journée d'excursion touristique.
Hao, le 29 avril 2021 – Journée d'application au motu Tehora mardi pour les élèves du Cetad de Hao en gestion et exploitation en milieu marin (GEMM). C'est dans ce cadre idyllique que les jeunes ont dû mettre en application leurs connaissances mêlant pêche, valorisation des produits de la mer et développement touristique.
 
C'est dans le cadre préservé du motu Tehora sur l'atoll de Hao que les élèves en Gestion et exploitation en milieu marin (GEMM) du Centre d'éducation aux technologies appropriées au développement (Cetad) de Hao ont organisé mardi une journée d'excursion. Un exercice durant lequel ils ont du mettre en application les enseignements de leur spécialité.
 
Le certificat d'aptitude professionnelle (CPAP) GEMM, est une formation de niveau V qualifiante qui répond aux exigences des métiers de la mer, indispensable au développement économique de l'archipel des Tuamotu. Axé sur la pêche et l'aquaculture, il est particulièrement adapté aux activités professionnelles actuelles et futures sur l'atoll. La formation dure deux ans et est menée par des professeurs spécialisés en pêche, aquaculture et génie mécanique nautique qui enseignent quatre matières professionnelles : la pêche, l'aquaculture, le tourisme et la maintenance d'une embarcation.
 
Cette journée d'excursion touristique s'inscrit parfaitement dans le cadre de cette formation. Ainsi, six élèves de première année ont animé cette sortie et pris en charge huit touristes (joués par des intervenants extérieurs), encadrés par leurs professeurs.
 
Tourisme, pêche et valorisation des produits
 
En route vers le motu Tehora, les apprentis guides ont dû présenter à leurs visiteurs les différents lieux notables : la résidence Dantzer et son osmoseur, idéale pour parler de la problématique de l'eau; le site d'enfouissement des déchets du CEP , sujet incontournable de l'histoire de l'atoll et enfin, la sablière, ancien site d'extraction de sable nécessaire à la construction de CEP et dont les dégâts sont encore visibles aujourd'hui.  Une fois sur le motu, les jeunes ont organisé une partie de pêche tout en faisant participer les “clients”, qui ont pu ensuite assister à la préparation du poisson cru. Pour l'accompagner, les élèves devaient préparer un repas traditionnel paumotu en utilisant les ressources du motu. Tressage de ni'au, confection de lait de coco, confection de faraoa nounou, cuisson du poisson tunu pa'a… autant d'occasion d'interagir avec les touristes du jour. Les critères d'évaluation étaient basés sur les échanges oraux, la mise en œuvre de l'activité touristique, de la pêche lagonnaire, la valorisation du produit péché et la qualité des prestations.
 
“Un potentiel touristique ahurissant”
 
Lionel Tigli, le directeur du Cetad est ravi de l'expérience : “Bilan très positif, c'est la deuxième excursion que l'on organise et les élèves se sont bien améliorés, ils ont appris de leur première expérience, en plus nous avons eu des conditions météo exceptionnelles".
Quand on l'interroge sur le potentiel touristique de Hao, il ne cache pas son enthousiasme : “Il y a ici un potentiel ahurissant, j'ai quelques amis qui ont eu la chance de venir à Hao, ils ont été très ravis , il y a beaucoup d'activités à proposer sur l'atoll comme la plongée, la pêche, les excursions au motu et les activités nautiques.”
 
Les jeunes du Cetad sont issus de Hao mais aussi de différents atolls des Tuamotu. Cette formation est pour eux un véritable bagage pour pouvoir développer un secteur d'activité nouveau sur leur île.  Au vu de la beauté des paysages et de leur motivation, le potentiel est bien là. C'est le cas de Junior Tama : "C'était bien notre journée, il a fait beau, on a eu beaucoup de poissons, les touristes sont contents, c'est le principal. Je suis originaire de l'atoll de Tematangi et je pense peut être en faire mon métier plus tard."

Junior Tama, de l'atoll de Tematangi, élève du Cetad de Hao, en CPAP gestion et explication en milieu marin.
Junior Tama, de l'atoll de Tematangi, élève du Cetad de Hao, en CPAP gestion et explication en milieu marin.

Rédigé par Teraumihi tane le Jeudi 29 Avril 2021 à 11:42 | Lu 1408 fois





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Mai 2021 - 14:01 Prism lance son 6e appel à projets

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus