Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Enquête publique sur les déportations d'enfants d'Irlande du Nord en Australie



LONDRES, 1 septembre 2014 (AFP) - La déportation d'une centaine d'enfants placés dans des institutions publiques ou religieuses en Irlande du Nord vers l'Australie, entre les années 1920 et 1970, fait l'objet depuis lundi d'une enquête publique.

Une cinquantaine d'anciens résidents de ces institutions vont être entendus au cours des trois prochaines semaines, à Banbridge dans ce dossier qui constitue une nouvelle étape de l'enquête sur les abus institutionnels commis en Irlande du Nord.

Selon les documents déjà rassemblés, 140 jeunes enfants ont été envoyés en Australie. Nombre d'entre eux y auraient subi des agressions sexuelles.

Les auditions sont destinées à étudier le cas des enfants déportés sans consultation ou consentement de leurs parents.

L'association des enfants migrants et leurs familles a appelé le Premier ministre David Cameron à lancer une enquête judiciaire généralisée concernant les programmes de déportation similaires à travers la Grande-Bretagne.

"Après les enquêtes en Australie et maintenant en Irlande du Nord, il est temps que le gouvernement britannique se préoccupe de ce que nous considérons comme le plus grand scandale d'abus sur enfants dans l'histoire du Royaume-Uni", a déclaré le président de l'association, Norman Johnston.

"Nous avons besoin de réponses sur la manière dont ces programmes ont été approuvés, qui a permis que ces enfants, dont nombre avaient une famille au Royaume-Uni, soient emmenés en Australie où ils ont subi des abus", a-t-il ajouté.

Quelque 150.000 enfants, d'origine sociale modeste essentiellement, ont été contraints à émigrer dans les pays du Commonwealth sur une période courant sur trois siècles et demi, selon les chiffres officiels.

Cette migration était présentée comme un moyen pour eux d'avoir une meilleure vie ailleurs mais ils ont souvent été confrontés à des abus physiques ou contraints de travailler sans rémunération.

Rédigé par () le Lundi 1 Septembre 2014 à 06:27 | Lu 356 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués