Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Enquête ouverte en Guadeloupe après la destruction de 11 radars tourelles



Pointe-à-Pitre, France | AFP | mercredi 15/12/2020 - Une enquête a été ouverte pour "dégradations volontaires par incendie commis en bande organisée" après la destruction de 11 radars tourelles en Guadeloupe en 2020, a-t-on appris mardi auprès du parquet de Pointe-à-Pitre.

"Depuis 2020, on a une succession de faits, avec 11 radars détruits pour l’ensemble de la Guadeloupe de façon répétitive, parfois la même nuit, dans des temps très proches", a indiqué à l’AFP Patrick Desjardins, procureur de la République de Pointe-à-Pitre.

La police judiciaire et la gendarmerie devront faire la lumière sur ces dégradations, commises le plus souvent "par le feu", notamment depuis juillet, selon la même source.

"Il s’agit de faits qui ont de vraies relations entre eux", a encore précisé M. Desjardins, ajoutant qu’un radar détruit équivaut "à plusieurs milliers d’euros voire plusieurs dizaines des milliers d’euros qui partent en fumée".

Les premières dégradations, de moindre importance, avaient eu lieu peu de temps après l’installation du premier radar tourelle en Guadeloupe, en septembre 2019.

Le phénomène a pris de l’ampleur ces derniers mois dans l’archipel, alors que de nombreux dispositifs ont été progressivement déployés, la Guadeloupe étant un département pilote pour l'implantation de ces radars.

Ces radars nouvelle génération peuvent flasher excès de vitesse, téléphone portable au volant et non port de la ceinture.

Le gouvernement avait en effet identifié une centaine de sites d’implantation pour une vingtaine de dispositifs effectivement déployés, le reste étant des leurres.

le Mercredi 16 Décembre 2020 à 05:43 | Lu 109 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Janvier 2021 - 15:26 Virus : la Guyane confinée les dimanches

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus