Tahiti Infos

Enorme recrudescence de la rougeole en Europe, alerte l'OMS


Crédit JUNIOR KANNAH / AFP
Crédit JUNIOR KANNAH / AFP
Copenhague, Danemark | AFP | mardi 23/01/2024 - Le nombre de cas de rougeole en Europe a explosé en 2023 par rapport à l'année précédente, a alerté mardi la branche européenne de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), appelant à intensifier les efforts de vaccination.

Pour l'ensemble de l'année 2023, 42.200 cas ont été enregistrés dans 41 des 53 pays membres de la région, qui s'étend jusqu'en Asie centrale, soit près de 45 fois plus que l'année précédente, selon des chiffres communiqués mardi en fin d'après-midi par l'OMS. En 2022, 941 cas avaient été rapportés.

Le Kazakhstan et la Russie sont les pays les plus touchés avec plus de 10.000 cas chacun. Avec 183 cas, le Royaume-Uni est le pays d'Europe occidentale où la résurgence de la maladie, considérée comme éliminée en 2021, est la plus patente.

Sur les dix premiers mois de 2023, période sur laquelle l'OMS a précisé son analyse, la hausse est de trente fois par rapport à la même période de 2022.

"Nous avons constaté dans la région non seulement une multiplication par 30 des cas de rougeole, mais aussi près de 21.000 hospitalisations et cinq décès liés à la rougeole. C'est inquiétant", a dit le directeur régional de l'OMS Hans Kluge, cité dans le communiqué. 

"Des efforts de vaccination urgents sont nécessaires pour stopper la transmission et empêcher la propagation".

La recrudescence de cette maladie virale très contagieuse, qui peut entraîner des complications mortelles et se propage par voie aérienne, est attribuée à une baisse de la couverture vaccinale pendant les années Covid. 

"La pandémie de Covid-19 a eu un impact significatif sur les performances du système de vaccination au cours de cette période, entraînant une accumulation d'enfants non vaccinés ou insuffisamment vaccinés", ajoute l'organisation.

Selon l'OMS, qui réclame l'intensification des campagnes pour sensibiliser les communautés non vaccinées, plus de 1,8 million de nourrissons de la région n'ont pas été vaccinés contre la rougeole entre 2020 et 2022.

La maladie, qui se manifeste par une éruption cutanée précédée par une rhinite, une conjonctivite, une toux, accompagnée d'une fièvre très élevée et d'une grande fatigue, peut toucher toutes les classes d'âge.

En 2023, deux cas sur cinq étaient toutefois recensés chez des enfants entre un et quatre ans et seulement un sur cinq chez les plus de 20 ans.

Objectif: une couverture vaccinale à 95%

Au niveau local, au moins 95% des enfants doivent être vaccinés pour éviter d'éventuelles flambées lors de l'importation du virus. En 2022, seuls 92% des enfants européens avaient reçu une deuxième dose de vaccin.

Au Royaume-Uni dans certaines zones du pays, autour de Birmingham, le taux de vaccination descend à 81%, ont indiqué vendredi les autorités sanitaires britanniques.

L'OMS estime que la vaccination contre la rougeole a permis d'éviter 56 millions de décès entre 2000 et 2021.

En 2021, le nombre de décès dus à la maladie est estimé à 128.000 dans le monde, principalement chez des enfants de moins de cinq ans non vaccinés ou sous-vaccinés.

En 2022, 83% des enfants dans le monde avaient reçu une dose de vaccin contre la rougeole avant leur premier anniversaire, le taux le plus bas depuis 2008, selon les Nations unies.

le Mercredi 24 Janvier 2024 à 06:57 | Lu 1136 fois
           



Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected]. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.