Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



En Malaisie un "fantôme" fait des rondes contre le coronavirus



Kemaman, Malaisie | AFP | vendredi 17/04/2020 - Depuis quelques jours un spectre blanc aux longs cheveux hante un village du Nord-Est de la Malaisie, effrayant les habitants superstitieux pour qu'ils restent chez eux et respectent le confinement destiné à contenir l'épidémie de coronavirus.

Ce "fantôme" est Muhammad Urabil Alias, un habitant du village de Kemaman qui a eu l'idée de revêtir une longue tunique blanche, un masque et une perruque pour effectuer des rondes nocturnes. "Je regardais les infos et comme je voyais que de plus en plus de gens mouraient (...) j'ai décidé de faire peur aux habitants", pour qu'ils respectent le confinement, a dit cet homme âgé de 38 ans à l'AFP.

Comme de nombreux pays, la Malaisie a imposé un confinement strict pour éviter la propagation du coronavirus et ordonné aux habitants de rester chez eux, aux écoles de fermer et à toutes les entreprises non essentielles de renvoyer leurs salariés chez eux.

La Malaisie a enregistré plus de 5.000 cas de contamination par le virus et plus de 80 morts.

Cette initiative originale pour convaincre les gens de rester chez eux s'est avérée efficace dans un pays où les croyances dans les êtres surnaturels restent fortes, notamment dans les régions les plus rurales.

Un habitant du village, Muhammad Abdillah, explique que quand les jeunes voient le "fantôme" parcourir les rues, "ils courent comme des fous pour rentrer dans leur maison". "Maintenant, avant de sortir, ils regardent si le fantôme est dans les parages ou pas".

Quand Muhammad Urabil Alias a publié un photo de lui-même habillé en fantôme sur les réseaux sociaux, elle a vite eu beaucoup de succès. Et la police est venue chez lui. Il dit avoir d'abord craint que les policiers l'arrêtent mais, au lieu de cela, ils l'ont félicité pour son initiative et ont pris une photo en sa compagnie.

le Vendredi 17 Avril 2020 à 06:07 | Lu 1051 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus