Tahiti Infos

Émiline Tumahai, première Vahine nō te Mātete


Émiline Tumahai entourée de ses deux dauphines, Régina Tauraa et Manania Esau.
Émiline Tumahai entourée de ses deux dauphines, Régina Tauraa et Manania Esau.

Tahiti, le 28 mai 2021 - La première élection de la Vahine nō te Mātete a été organisée au marché de Papeete dans le cadre de l’événement "La Fête des Mères au marché" mis en place du 25 au 28 mai 2021. Vendredi matin, c’est Émiline Tumahai, du secteur de l’artisanat vannerie, qui a été sacrée Vahine nō te Mātete après un défilé dans les allées du marché Mapuru A Paraita. 
 
La première élection de la Vahine nō te Mātete était organisée du 25 au 28 mai au marché municipal de Papeete. Une occasion de célébrer les māmā à deux jour de la Fête des mères. Neuf commerçantes du marché étaient en lice et ont dévoilé leur savoir-faire artisanal au jury durant trois jours. Au terme du défilé des prétendantes vendredi matin au marché, et après délibération du jury, c’est la candidate numéro 7, Émiline Tumahai, qui a été sacrée première Vahine Vahine nō te Mātete devant le public, les familles et les amis qui étaient venus en nombre encourager leur commerçante favorite.
 
Les candidates ont représenté différents secteurs comme les fruits et légumes, l’artisanat curios, les couronnes, le textile, les fleurs, les bijoux, l’artisanat vannerie ou encore les pâtisseries locales. Ainsi, Manania Esau, Cindy Tamahahe, Bernadette Pea, Elsa Tevaatua, Isabelle Paofai, Bélinda Vincent, Émiline Tumahai, Régina Tauraa et Mapuna Tokoragi ont présenté leurs étals au jury, mercredi, avant un "talent show", jeudi, durant lequel elles devaient, à travers une démonstration individuelle, présenter leur savoir-faire artisanal. 
 
Mercredi, les candidates ont toutes répondu avec aisance aux questions qui leur ont été posées. La décoration des stands, un des principaux critères de notation, a particulièrement retenu l’attention du jury. Les vahine ont rivalisé d’inspiration pour présenter leurs étals sous leur meilleur jour et mettre en avant leurs produits. "Elles devaient se présenter aux membres du jury comme si ils étaient de simples clients", précise Vaihere Tehei, directrice du marché de Papeete. Puis jeudi, les neuf candidates sont montées sur scène pour une démonstration individuelle de leur savoir-faire artisanal. Parmi les démonstrations figuraient des préparations culinaires, la réalisation d’un bouquet de fleurs, une prestation de chant et danse traditionnels ou encore des confections de bijoux avec un timing à respecter de plus ou moins trois minutes. Vaihere Tehei note qu’"elles étaient un peu plus stressées. Derrière leurs étals, elles étaient dans leur zone de confort, dans leur élément. Et là, elles se sont retrouvées sur une petite scène devant du public. On voyait le stresse monter"
 
Présidé par Manouche Lehartel, conseillère déléguée à la culture et à l’animation de la ville et composé de Ioana Tautu, conseillère déléguée, de Georges Vanffaut et Heinui Le Caill, conseillers municipaux, et de Matahari Bousquet, Miss Tahiti 2019, le jury a donné son verdict à 11 heures vendredi. C’est donc Émiline Tumahai qui est couronnée Vahine nō te Mātete, devant Régina Tauraa, première dauphine, et Manania Esau, deuxième dauphine. "Elles sont très contentes qu’on les valorise, elles et leurs savoir-faire. Nous profitons de cette occasion pour mettre en valeur la femme et les mamans. Mais ce sont aussi des commerçantes. Donc nous invitons la population à venir acheter leurs produits", confie la directrice du marché avant de se réjouir de la reprise progressive des évènements au fenua. "C’est tant mieux." Le marché de Papeete va organiser la même élection pour les papas, à l’occasion de la Fête des pères le 20 juin prochain.


Le couronnement de la Vahine nō te Mātete 2021.
Le couronnement de la Vahine nō te Mātete 2021.

Les māmā ont défilé dans les allées du marché vendredi matin.
Les māmā ont défilé dans les allées du marché vendredi matin.

Le public était au rendez-vous pour l’annonce des lauréates.
Le public était au rendez-vous pour l’annonce des lauréates.

Chaque candidate avait son fan-club personnel.
Chaque candidate avait son fan-club personnel.

Les membres du jury accompagnés du maire de Papeete, Michel Buillard.
Les membres du jury accompagnés du maire de Papeete, Michel Buillard.

Derrière les masques se cachent les sourires des vahine.
Derrière les masques se cachent les sourires des vahine.

Rédigé par Etienne Dorin le Vendredi 28 Mai 2021 à 16:24 | Lu 1013 fois