Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Electricité : Moorea se donne du temps



Electricité : Moorea se donne du temps
Tahiti, le 3 février 2020 - En pleine campagne des municipales et toujours dans l’attente de la loi du Pays sur la péréquation des tarifs de l’électricité, la commune de Moorea-Maiao a décidé de repousser jusqu’au 31 juillet 2020 la validité de son appel d’offres pour sa concession de délégation de service public de l’électricité.
 
Il faudra attendre encore quelques mois pour connaître l’issue de l’ambitieux et retentissant appel d’offres lancé par la commune de Moorea-Maiao pour le renouvellement de sa concession de délégation de service public de l’électricité. Comptant parmi les dix communes de Polynésie française dont la concession avec EDT-Engie arrive à échéance en 2020, Moorea n’a pas souhaité obtenir de report du concessionnaire. La commune a lancé son appel d’offres début 2019 après avoir établi son propre schéma directeur de l’énergie. Et si cet appel d’offres a déjà beaucoup fait parler de lui, c’est non seulement parce qu’il s’agit de la plus grande des communes concernées par le renouvellement de concession de l’énergie en 2020, mais aussi parce que le concessionnaire historique, EDT-Engie, a déjà annoncé qu’il ne soumissionnerait pas compte-tenu des contraintes imposées.
 
Depuis nos révélations sur cette position d’EDT-Engie en août dernier, trois candidats locaux ont déposé leurs dossiers pour ce marché. Mais depuis, la commune tergiverse et aucune décision n’a été prise pour son attribution. Selon nos informations, deux éléments principaux paralysent les élus de Moorea-Maiao dans leur réflexion. Le premier est, encore et toujours, l’absence d’une loi du Pays sur la péréquation des tarifs de l’électricité. Promis par le gouvernement pour la fin 2018, puis pour la fin 2019, le projet de texte n’est toujours pas sorti du ministère en charge de l’Energie. Le second point de blocage est évidemment la proximité des élections municipales. Dans le cadre d’un tel appel d’offres, le maire propose un choix au conseil municipal qui doit le valider. Mais à moins de deux mois du premier tour des municipales, difficile d’engager un débat serein sur un sujet engageant la commune pour les 15 à 20 prochaines années.

Report au 31 juillet 2020

A ce petit jeu, le délai légal des offres présentées par les trois candidats au marché public arrivait à échéance le 31 janvier. Pour éviter que la procédure ne soit entièrement avortée, la commune a donc transmis un courrier à chacun des soumissionnaires pour leur demander s’ils acceptaient de repousser la validité de leur offre au 31 juillet prochain. Dans ces conditions, il reviendra à la nouvelle équipe municipale en place de décider rapidement après son installation de l’issue de cet appel d’offres.

Rédigé par Antoine Samoyeau le Lundi 3 Février 2020 à 19:19 | Lu 1833 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 26 Mai 2020 - 22:27 Audition libre pour Temaru, pas plus…

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus