Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Edouard Fritch salue la mémoire d'Eric Raoult



Tahiti, le 18 avril 2021 - Le président du Pays Edouard Fritch et son gouvernement ont tenu à saluer ce week-end la mémoire de l'ancien ministre de Jacques Chirac et soutien du Tahoera'a de Gaston Flosse, Eric Raoult, décédé vendredi à l'âge de 65 ans.
 
La présidence a diffusé vendredi un message de condoléance après l'annonce de la disparition à 65 ans de l'ancien ministre de Jacques Chirac, Eric Raoult. Député-maire de Seine-Saint-Denis, ministre de l’Intégration et de la lutte contre l’exclusion, puis ministre délégué à la Ville et à l’Intégration, Eric Raoult était un "fin connaisseur de l’Outre-mer et de la Polynésie en particulier", rappelle le communiqué de la présidence. L'ancien ministre, qui s'était déplacé en 2006 au fenua, était surtout un fin soutien au niveau national du Tahoera'a de Gaston Flosse. "Pendant des années, on a été bien content de l'avoir. Il a su calmer la population à l'époque des essais nucléaires. Avec Chirac, ils étaient pareils, c'était une amitié fidèle", déclarait notamment Eric Raoult au Monde en 2010 à propos du président du parti orange. Dans leur communiqué, le président et l’ensemble des membres du gouvernement ont tenu à "saluer la mémoire de cette personnalité politique et adressent leurs sincères condoléances à sa famille".
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Dimanche 18 Avril 2021 à 10:28 | Lu 1251 fois





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 6 Mai 2021 - 21:31 Le ‘ori Tahiti à la fête en juin

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus