Tahiti Infos

Édouard Fritch n'ira pas à l'ONU


Tahiti, le 26 septembre 2022 - Alors que le Tavini estime que les dernières élections législatives "changent la donne" devant la Quatrième commission chargée des questions de décolonisation à l'ONU, le président Édouard Fritch a annoncé lundi qu'il ne se rendrait pas à New York cette année. "C'est grâce surtout aux voix autonomistes qu'ils ont récolté qu'ils ont trois députés aujourd'hui", défend le président du Pays.
 
Alors que le Tavini s'apprête à se rendre en délégation large au siège de l'ONU à New York dans les prochains jours pour défendre la position des “pétitionnaires” devant la Quatrième commission traitant des questions de décolonisation, le président du Pays Édouard Fritch n'ira pas porter la voix autonomiste à l'ONU cette année. Ça fait quatre fois que j'y suis allé et ça va”, a ironiquement évacué le président du Pays lundi matin, confirmant qu'aucun représentant du gouvernement ou de l'administration de la Polynésie française n'irait le suppléer sur place.
 
Quant au discours du Tavini, qui annonce vouloir porter à l'ONU le résultat des dernières élections législatives polynésiennes avec la victoire de trois indépendantistes, Édouard Fritch balaye également l'argument. “C'est grâce surtout aux voix autonomistes qu'ils ont récolté qu'ils ont trois députés aujourd'hui. Donc pour nous, ce n'est pas mieux qu'avant. Ils sont autour de 30 à 35% de l'électorat", tranche le président du Pays. À l'issue, un conseiller de la présidence conclut après les propos de son président : “Nous allons déjà à Washington participer à un sommet international. La Polynésie a déjà sa voix dans le concert des Nations. Qu'est-ce que ça nous apporterait de plus ?”
 

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun et Antoine Samoyeau le Lundi 26 Septembre 2022 à 20:49 | Lu 2637 fois