Tahiti Infos

Dupont-Aignan en Polynésie, "pour découvrir nos difficultés et nos forces", déclare Teiva Manutahi


Nicolas Dupont-Aignan, député maire de Yerres (Essonne), président du mouvement Debout la République
Nicolas Dupont-Aignan, député maire de Yerres (Essonne), président du mouvement Debout la République
PAPEETE, jeudi 11 avril 2013 – Le député non-inscrit Nicolas Dupont-Aignan, divers droite maire de Yerres (Essonne), effectue un séjour d’une semaine en Polynésie française, du 12 au 20 avril.

Une première visite au "fenua" pour le président du mouvement politique Debout la République (1,79% des suffrages exprimés aux élections présidentielles de 2012) consacrée au soutien de la liste "Tous Polynésien" de Porinetia Ora menée par Teiva Manutahi, en campagne pour les élections Territoriales 2013.

Président de Porinetia Ora, Teiva Manutahi "incarne la relève en Polynésie française" face à Gaston Flosse ou Oscar Temaru, qui "se partagent le pouvoir à tour de rôle", écrit le député et président de DLR (souverainiste) dans un communiqué.

"C'est un homme jeune et intègre, proche de ses concitoyens, connu pour son engagement politique au service des intérêts des Polynésiens", ajoute le président de DLR, qui avait été soutenu durant sa campagne présidentielle (1,79%) par Teiva Manutahi.

"Quand certains - et surtout certaines - préfèrent une +République immorale+ à l'indépendance, DLR refuse de choisir. Entre les indépendantistes et les escrocs, nous choisissons la relève incarnée par Teiva Manutahi", poursuit Nicolas Dupont-Aignan, dans une allusion à Marine Le Pen, qui a rencontré Gaston Flosse lors d'un séjour sur l'île fin mars.

Sans appeler ouvertement à voter pour M. Flosse dès le premier tour, la présidente du FN avait affirmé qu'elle préférait "une République immorale que pas de République du tout", ce qu'incarne selon elle l'indépendance de la Polynésie prônée par Oscar Temaru.

Nicolas Dupont-Aignan sera notamment samedi au Congrés Porinetia Ora, à partir de 19 h 30 à la Présidence Broche de Papeete. Le parti autonomiste déclare attendre "400 personnes de la fédération de Moorea et de 4 à 5 000 personnes des communes de Tahiti", selon les estimations d'un optimiste Teiva Manutahi.

Le député maire de Yerres se rend dimanche à Bora Bora et sera présent, la semaine prochaine, aux divers meetings qu'organise Porinetia Ora dans les communes de Tahiti, "pour apporter un message de soutien", précise Teiva Manutahi, "et rappeler que la Polynésie est française et qu’il s’agit de reconstruire le partenariat avec l’Etat".

"je l’ai soutenu aux Présidentielles ; il s’était engagé à venir : c’est un homme de parole", déclare le président de Porinetia Ora. Et d'ajouter : "Ce séjour lui donnera une vision un peu plus précise de la Polynésie française, au plans économique, politique et social. C'est l'occasion également pour lui de découvrir nos difficultés et nos forces".

> Lire aussi : Affiches, professions de foi, programmes, les campagnes des candidats

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 11 Avril 2013 à 11:13 | Lu 1547 fois