Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Du haut débit pour Kiribati



Du haut débit pour Kiribati
KARAWA-SUD, le 21 octobre 2014 - Kiribati, petit pays du Pacifique de 110 000 habitants répartis sur 3,5 millions km², va enfin généraliser l’accès à l’internet haut débit. Comme la Polynésie avant l’arrivée du câble Honotua, c’est par le satellite que le progrès va arriver.

Le pays a signé un accord sur 5 ans avec l’entreprise Kacific Broadband Satellites, qui va lancer son premier satellite début 2017, le Kacific-1. La somme exacte du contrat n’est pas révélée, mais s’élève à plusieurs millions de dollars. En échange, Kiribati et ses 33 îles profiteront d’une bande passante de 150 Mbps dès 2017, qui progressera doucement jusqu’à 200 Mbps au bout de cinq ans (Honotua nous offre pour l’instant 20 000 Mbps). De plus « Kiribati pourra augmenter le débit par salves de 50% en cas de besoin » assure un communiqué de l’entreprise satellitaire.

Pour l’instant les habitants des trois archipels de Kiribati, rassemblant 33 îles, ne sont que 6% à bénéficier d’un accès au haut débit. Le pays souffre de son isolation et de son éclatement. Le ministre de la communication de la République de Kiribati, Rimeta Beniamina, explique qu’il « est important que nous, dans le Pacifique, ne soyons pas laissés derrière en termes de connectivité. Les services et prix de Kacific sont idéaux pour fournir un service aux îles à l’écart. » Le satellite servira aussi à développer les services d’internet mobile en 3G.

Cette annonce intervient alors que le pays se prépare à privatiser son entreprise de télécom nationale, Telecom Services Kiribati Limited, le mois prochain. Le contrat qui est signé obligera les nouveaux propriétaires privés à ne pas négliger les îles les plus isolées des archipels.

Parmi les effets bénéfiques attendus de l’arrivée du haut débit, Rimeta Beniamina cite : une amélioration du suivi médical dans les îles, la préparation des écoliers aux outils numériques, le développement de l’e-administration, l’accès des bateaux à l’internet satellitaire améliorera la sécurité et les services comme Skype permettront aux familles de mieux garder contact avec leurs proches dans le reste du Pacifique.

Rédigé par JFF avec Alan Botica Kacific le Mardi 21 Octobre 2014 à 17:17 | Lu 543 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués