Tahiti Infos

Du béton à base de nacres


Tahiti le 25 septembre 2023. Le gouvernement se penche sur une technique qui consiste à réaliser du béton enrichi de coquilles d’huîtres à la place du granulat initial.
 
Taivini Teai, ministre de l’Agriculture et des Ressources marines, en charge de l’Alimentation et de la Recherche, a reçu, David Grégoire, professeur des Universités à l’Institut supérieur Aquitain du bâtiment et des travaux publics (ISA BTP), école d’ingénieur bâtiment et travaux publics Université de Pau et des Pays de l'Adour, Pau (UPPA) située sur le site d’Anglet.
 
Le professeur Grégoire mène depuis plusieurs années des travaux qu’il pilote avec des étudiants de master ou doctorants sur les performances de bétons enrichis de coquilles d’huîtres. En optimisant le broyage et les formulations correspondantes, ces déchets deviennent des coproduits qui remplacent à 100% le squelette granulaire initial – souvent composé de graviers – tout en assurant performances, multifonctionnalités et faible coût environnemental.
 
En Polynésie, de nombreuses coquilles de nacre issues de l’activité perlicole sont impropres à la commercialisation, parce que abimées, “piquées”, ou en morceaux. Dans les atolls, ces gisements de nacres abimées pourraient servir dans la fabrication de bétons biosourcés pour répondre aux forts besoins pour la construction de routes, voies de communication, mûrets de protection. A terme, avec l’aval des organismes de certification, ces matériaux pourraient également être utilisés pour la construction de maisons ou d’aménagement collectifs, et ainsi réduire l’acheminement des matériaux vers ces îles depuis Tahiti.
 
La collaboration entre l’équipe de David Grégoire et la DRM a permis de définir un travail de recherche, incluant un suivi en Polynésie, dont l’objectif est de parvenir à une formulation permettant d’utiliser les formidables propriétés mécaniques de nos nacres dans la conception de bétons biosourcés qui seront fabriqués dans les atolls.
 

Rédigé par Bertrand PREVOST le Lundi 25 Septembre 2023 à 14:33 | Lu 2269 fois