Tahiti Infos

Douze combats pour la première du MMA en Polynésie


Sur la gauche, des athlètes de Te Aro MMA, club fondé par Keoni Terorotua. Ils seront cinq à combattre pour la première soirée de MMA amateur au fenua.
Sur la gauche, des athlètes de Te Aro MMA, club fondé par Keoni Terorotua. Ils seront cinq à combattre pour la première soirée de MMA amateur au fenua.
Tahiti, le 3 juin 2021 - Un an et demi après la légalisation de la discipline, la première soirée de MMA (Mixed martial art), organisée par Tahiti Xtrem Art, se tiendra le 12 juin à Mahina. Une "carte" de douze combats, composée par Raihere Dudes, est au programme de cette première soirée, avec notamment un main event qui opposera Teiki Nauta à Ragitea Kainuku. 

"C'est un rêve qui devient réalité", s'est réjoui, jeudi, Henri Burns lors de la présentation de la première soirée de MMA. Organisé par Tahiti Xtrem Art, avec Bernard Di Rollo à la baguette, ce premier événement du MMA polynésien se tiendra le 12 juin à la salle omnisports de Mahina. 

Au programme de cette grande première, une "carte" de douze combats composée par Raihere Dudes, avec des critères imposés par Bernard Di Rollo. "On voulait déjà faire participer tous les clubs affiliés à la Fédération polynésienne de lutte, arts martiaux mixtes, jiu jitsu brésilien et disciplines associées (FPLAJDA) et à l'IMMAF, la Fédération international de MMA", explique l'organisateur. "On souhaitait également que toutes les catégories d'âges possibles soient représentées par rapport à la réglementation de l’IMMAF. Et enfin, on voulait prévoir un ou deux combats féminins. C'est le seul critère qui n'a pas été rempli parce qu'on aurait eu des combats déséquilibrés entre les athlètes."

Lire aussi >> Le MMA polynésien commence à poser ses bases

Douze combats sont donc programmés pour le 12 juin. Le club de Blackhouse Tahiti, de Raihere Dudes, est le plus représenté avec neuf athlètes. Te Aro MMA, fondé par Keoni Terorotua, alignera de son côté cinq combattants, dont le surfeur Lorenzo Avvenenti. "Ça fait deux mois que je prépare mes gars pour cet événement. Ils sont prêts. Je les ai mis dans toutes les situations possibles et on attend juste que la soirée arrive", indique Keoni Terorotua.

Le casting est complété par des athlètes issus des clubs de Moorea MMA, d'Henri Burns, de Huahine Xtrem Art, de Hiro Lemaire, de Sphere MMA, d'Avaro Neagle et de Hani Flore, et enfin Tahitian Top Team et Arava Jiu Jitsu sont également représentés. Et le main event, combat principal de la soirée, opposera, dans la catégorie des lourds, Teiki Nauta, qui a déjà quelques combats dans l'octogone à son actif, à Ragitea Kainuku, de Huahine. 



Prochain événement MMA les 7 août et 23 octobre

Si le premier rendez-vous du MMA polynésien est programmé pour le 12 juin, d'autres soirées de combat vont rapidement suivre dans les prochains mois. La date du 7 août est déjà avancée par Bernard Di Rollo, avec une carte qui sera cette fois-ci composée par Henri Burns. "On ne veut pas s'arrêter là. Le but, c'est de référencer les athlètes et de leur donner un classement", atteste Di Rollo. "À savoir également qu'il y a un championnat du monde amateur de MMA prévu fin novembre. On enverra certainement des athlètes et il leur faut quelques références. Les futurs combats que l'on organisera ne seront peut-être pas primordiaux dans leur préparation, mais ça peut les aider." 

Après le 7 août, Tahiti Xtrem Art prévoit un nouveau rendez-vous le 23 octobre avec cette fois-ci des combattants étrangers. Un an et demi après sa légalisation, le MMA polynésien est désormais en marche. 

Rédigé par Désiré Teivao le Jeudi 3 Juin 2021 à 17:05 | Lu 1755 fois