Tahiti Infos

Doctoriales : Trois chercheuses raflent le podium


Tahiti, le 5 juin 2021 - Trois doctorantes de l’UMR sur les écosystèmes insulaires océaniens ont raflé le podium des doctoriales, illustrant ainsi le poids de cette toute première unité mixte de recherche en Polynésie.
 
Le podium des doctoriales est exclusivement féminin cette année et leurs travaux portent essentiellement sur l’analyse des interactions entre l’homme et son environnement dans les écosystèmes insulaires océaniens au sein de l'UMR 241-EIO. Créée en 2012, il s'agit par ailleurs de la première unité de recherche de Polynésie.
 
Pour son travail sur le développement d’une filière aquacole avec des éponges présentes aux Tuamotus-Gambier, Mathilde Maslin décroche le prix de la meilleure présentation orale : un chèque de 200 000 Fcfp offert par EDF-Engie. Meilleure perspective de valorisation économique ou culturelle, Jade Tehotu a séduit le jury avec son procédé de production de larves d’insectes nourries par des déchets agricoles et agro-industriels à destination de l’élevage animal, dans un objectif d’économie circulaire. Elle reçoit le prix de 100 000 Fcfp de la part du groupe Pacific Beachcomber. Enfin Maëva Goulais reçoit elle aussi un chèque de 100 000 Fcfp de la TEP pour le meilleur poster sur les impacts chroniques des microplastiques issus notamment de la perliculture sur l’écosystème récifal.
 

Rédigé par Esther Cunéo le Samedi 5 Juin 2021 à 14:32 | Lu 1899 fois