Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Disparue de Mangareva : la famille garde l'espoir de retrouver Tina



Le groupe d'île Actéon, à l'ouest de Marutea sud. Les recherches conduites par les proches de Tina s'orientent sur ces quatre atolls peu ou pas habités en espérant que la disparue ait pu dériver jusqu’à là et y soit encore naufragée.
Le groupe d'île Actéon, à l'ouest de Marutea sud. Les recherches conduites par les proches de Tina s'orientent sur ces quatre atolls peu ou pas habités en espérant que la disparue ait pu dériver jusqu’à là et y soit encore naufragée.
PAPEETE, 31 août 2018 - Les recherches se poursuivent pour retrouver Tina, la quinquagénaire disparue en mer le 12 août dernier. La famille s’oriente vers l’exploration du groupe des îles Actéon à 136 nautiques au nord-ouest de Mangareva.

Quinze jours après l’arrêt des opérations de recherche conduites aux Gambier par le centre de coordination des sauvetages aéromaritime (JRCC), la famille de Tina garde encore un mince espoir de la retrouver. La quinquagénaire avait quitté le foyer familial et pris la mer, le 12 août dernier, sur un coup de tête. Il semble qu’elle ait tenté de franchir le bras de lagon de 4 kilomètres qui sépare la ferme perlière familiale, sur le motu Tarauru roa, du village de Rikitea, sur l'île principale des Gambier. Mais elle n'a plus été aperçue depuis.

A Mangareva, les opérations coordonnées par le JRCC s’étaient dès le lendemain après-midi focalisées sur la recherche d’une barque blanche de 5 mètres, décorée d’un liseré bleu, à bord de laquelle la disparue avait pris la mer. Trois jours durant, avec l’appui du Falcon 200 Gardian de la Marine et de plusieurs dizaines d'embarcations bénévoles, ces recherches avaient été conduites sans succès avant d’être interrompues.

"Elle aura pu se débrouiller pour survivre"

Depuis maintenant 15 jours, c’est la famille de la disparue qui a repris le flambeau. L’espoir de retrouver Tina vivante s’amenuise sérieusement avec le temps. Mais il demeure. Un voilier est affrété depuis la semaine dernière par son mari et ses fils. L’hypothèse retenue est que son embarcation aurait pu dériver en direction de l’archipel des îles Actéon, composé de quatre atolls inhabités à 136 nautiques au nord-ouest de Mangareva et 55 nautiques à l’ouest de Marutea sud. Si son embarcation avait pu toucher une de ces îles, "c’est une fille d’ici. Elle aura pu se débrouiller pour survivre", estime-t-on à Rikitea dans l’hypothèse où elle aurait eu suffisamment d’eau douce ou de pluie pour cette traversée.

En début de semaine dernière, un avion a été affrété par la famille pour survoler la zone, sans succès. Les efforts des proches de la disparue s’orientent maintenant sur les atolls inhabités de Tenararo, Vahaga et Maturei-Vavao. Sur ces quatre îles Actéon, seul l’atoll de Tenania est habité par une famille de coprahculteurs.

En fin de semaine, ces recherches de la dernière chance devaient être conduites dès que les conditions météorologiques le permettraient. Vendredi, le voilier affrété par les proches de la disparue est toujours ancré à l’abri, sur l’atoll de Marutea sud, par mer forte et grand vent.

Rédigé par JPV le Vendredi 31 Août 2018 à 10:36 | Lu 4203 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués