Tahiti Infos

Diffamation envers Fritch : Flosse relaxé en appel


Diffamation envers Fritch : Flosse relaxé en appel
Tahiti, le 15 avril 2021 – La cour d'appel a relaxé jeudi matin l'ancien président Gaston Flosse, poursuivi pour diffamation par l'actuel président Edouard Fritch après ses accusations d'achats d'électeurs aux dernières territoriales. La cour a estimé que la plainte avait été déposée sur la base d'un mauvais texte.
 
L'ancien président du Pays, Gaston Flosse, a été relaxé jeudi par la cour d'appel des pousuites en diffamation intentées par l'actuel président du Pays, Edouard Fritch, à son encontre. Pour mémoire, cette affaire avait éclaté lorsque Gaston Flosse avait accusé Edouard Fritch par voie de presse d'avoir acheté ses électeurs lors des dernières élections territoriales. Condamné en première instance puis en appel à une amende de 200 000 Fcfp, l'ancien président du Pays s'était pourvu devant la Cour de cassation qui avait, en décembre dernier, cassé l'arrêt d'appel au motif qu'il n'était pas assez motivé.
 
Jeudi matin, la cour d'appel a justifié la relaxe en indiquant que les poursuites n'étaient pas basées sur le bon article du code pénal. La plainte avait été déposée pour diffamation à l'encontre de l'élu "investi d'un mandat public" Edouard Fritch et non du simple candidat. Or la cour a retenu que les propos tenus par Gaston Flosse faisaient "exclusivement" et "systématiquement" référence à Edouard Fritch en sa qualité de candidat aux élections et en aucun cas à sa fonction de "président". La cour d'appel a donc relaxé Gaston Flosse.

Rédigé par Garance Colbert le Jeudi 15 Avril 2021 à 15:27 | Lu 1515 fois