Tahiti Infos

Deux puissants séismes frappent le Sud des Philippines


CHAIDEER MAHYUDDIN / AFP
CHAIDEER MAHYUDDIN / AFP
Manille, Philippines | AFP | mardi 07/03/2023 - Deux puissants séismes ont frappé mardi le Sud des Philippines faisant des dégâts et obligeant des centaines de villageois à abandonner leurs foyers, ont annoncé les autorités locales.

Une première secousse de magnitude 6, selon l'Institut sismologique américain USGS, s'est produite vers 14H00 locales (6H00 GMT), à quelques kilomètres de la municipalité de Maragusan dans la province montagneuse de Davao de Oro, sur l'île de Mindanao, dans le Sud de l'archipel.

Suite à ce séisme, les autorités locales n'ont pas fait état de victimes ni de dégâts importants.

Un deuxième séisme de magnitude 5,6 a frappé près de trois heures plus tard la municipalité voisine de New Bataan provoquant l'effondrement de plusieurs habitations.

Une responsable de l'agence de gestion catastrophes de New Bataan, Lynne Dollolasa, a déclaré que près de 300 personnes avaient été forcées de fuir leurs foyers dans le village d'Andap où "un certain nombre de maisons se sont effondrées".

Une centaine de personnes se trouvant dans un centre commercial de la ville de Tagum, dans la province voisine de Davao du Nord, ont été blessées par des débris de verre alors qu'elles fuyaient le bâtiment, a déclaré un porte-parole de la province Jay Suaybaguio.

"J'étais au troisième étage en train d'acheter des fournitures de bureau lorsque le séisme a soudainement frappé", a déclaré M. Suaybaguio à l'AFP.

"Quand nous sommes arrivés au premier étage, nous avons vu des bouteilles de vin et de condiments cassées. Les lumières se sont éteintes mais les lumières de secours se sont allumées, nous aidant à trouver notre chemin" vers la sortie, a-t-il raconté.

Des photos publiées sur le compte Facebook de l'agence de gestion des catastrophes de Davao du Nord montraient des morceaux de plafond effondrés à l'intérieur du centre commercial de Tagum, dégâts attribués aux "conséquences liées au tremblement de terre".

Les autorités de Davao du Nord ont suspendu le travail et les cours mardi et mercredi pour permettre des inspections des bâtiments et infrastructures publics.

Le premier tremblement de terre a duré environ 30 secondes et a été suivi de répliques, a déclaré Stephanie Clemen, responsable de police à Tagum, à environ 40 kilomètres de Maragusan.

"Nous nous sommes immédiatement abrités sous nos bureaux et quand le sol a cessé de trembler, nous sommes immédiatement sortis" de l'immeuble, a expliqué Stephanie Clemen à l'AFP. "Nous sommes toujours à l'extérieur car une réplique modérée vient de frapper", a-t-elle ajouté, faisant état de scènes de panique.

Un employé de l'agence de gestion des catastrophes de Maragusan a déclaré à l'AFP que des informations faisant état d'un glissement de terrain sur une route nationale étaient en cours de vérification. "Nous n'avons pas reçu d'informations sur d'autres dégâts ou victimes, mais nous vérifions les villages" alentour, a-t-il ajouté, requérant l'anonymat.

Des tremblements de terre surviennent quotidiennement aux Philippines, qui se situent sur la "ceinture de feu" du Pacifique, une zone d'intense activité sismique et volcanique.

Le dernier séisme majeur en date s'est produit dans le Nord des Philippines en octobre. De magnitude 6,4, il a frappé la ville de Dolores dans la province montagneuse d'Abra, blessant plusieurs personnes, endommageant des bâtiments et coupant l'électricité dans la majeure partie de la région.

Un séisme de magnitude 7 a également frappé la province d'Abra en juillet dernier a fait onze morts et plusieurs centaines de blessés, provoquant des glissements de terrain et des fissures au sol.

Rédigé par RB le Mardi 7 Mars 2023 à 04:26 | Lu 989 fois