Tahiti Infos

Deux jours de formation agricole à Vairao


André Tevaearai, agriculteur et conseiller municipal, anime un atelier sur le compostage (Crédit : Anne-Charlotte Lehartel).
André Tevaearai, agriculteur et conseiller municipal, anime un atelier sur le compostage (Crédit : Anne-Charlotte Lehartel).
Tahiti, le 22 mai 2024 – Tandis que la commune de Taiarapu-Ouest souhaite s’orienter vers une unité de compostage pour solutionner la gestion des déchets verts tout en les valorisant, cette technique est mise à l’honneur pour les particuliers et les professionnels. Rendez-vous jusqu’à ce jeudi sur la place Tavania, en présence de plusieurs partenaires.
 
André Tevaearai est agriculteur depuis une trentaine d’années à Toahotu. Au fil du temps, il s’est détourné des techniques conventionnelles pour tendre vers une agriculture sans produits chimiques, plus respectueuse de l’environnement et des consommateurs. Également conseiller municipal en charge du secteur primaire à Taiarapu-Ouest, il a récemment participé à un séminaire à Taputapuatea portant sur “un avenir vert” des communes polynésiennes.
 
Les communes rurales doivent en effet gérer d’une quantité colossale de déchets verts. “Aujourd’hui, les particuliers les brûlent, parfois avec d’autres déchets, ce qui n’est pas bon pour notre santé et l’environnement. Et c’est du gaspillage ! Je veux montrer aux administrés comment on peut faire facilement son compost chez soi. Ça permet de valoriser ses déchets verts pour planter à nouveau”, explique l’élu, qui a donné le coup d’envoi de deux jours de formation gratuite sur la place Tavania, à Vairao, ce mercredi.
 

Vers une unité de compostage communale

Depuis l’an dernier, la commune de Taiarapu-Ouest a renoncé à la collecte des déchets verts, faute de site de stockage adapté. Depuis, un projet d’unité de compostage a germé avec le soutien du programme Protege. Un premier site avait été identifié sur Toahotu, mais l’accessibilité du terrain posait problème. Un nouveau site appartenant au Pays serait à l’étude du côté de Vavi, à Vairao, tout en sachant que la municipalité dispose déjà d’un broyeur.
 
Plusieurs partenaires, dont la CAPL et une enseigne spécialisée, se joignent à cette manifestation. Les deux Maisons familiales rurales de Vairao sont également au rendez-vous. “Nous tenons plusieurs stands pour présenter quelques-unes de nos activités, comme la préparation et la dégustation de chips de taro et de sirop de racines de ‘autī, la fabrication de mono’i traditionnel et une vente de mā’a Tahiti pour financer nos projets”, détaille Heipoe Tihopu, monitrice à la MFR Tumoana Rama. L’occasion de découvrir diverses formations, de la 4e au CAP, pour les jeunes et les familles.
 

Démonstrations et dégustations sur le stand de la MFR Tumoana Rama.
Démonstrations et dégustations sur le stand de la MFR Tumoana Rama.

Rédigé par Anne-Charlotte Lehartel le Mercredi 22 Mai 2024 à 18:21 | Lu 1270 fois