Tahiti Infos

Deux enquêtes ouvertes après l'accident mortel de Tiarei


(Facebook : Mya Taatae)
(Facebook : Mya Taatae)
Tahiti, le 17 janvier 2022 – Après la découverte d'un corps sans vie le 8 janvier sur le bas-côté de la route à Tiarei, le parquet a ouvert deux enquêtes préliminaires. La première, pour "vol", vise les deux hommes qui avaient récupéré le scooter peu après l'accident. La seconde, pour "vol avec violence", concerne un homme avec lequel la victime s'était battue peu avant le drame. La bagarre ayant été filmée par un téléphone. Néanmoins, l'autopsie a bien confirmé que l'accident était la seule cause du décès.
 
L'affaire, qui avait suscité de nombreuses réactions sur la toile, finit par s'éclaircir. Après que le corps inanimé d'un homme casqué, sans véhicule à ses côtés, a été découvert sur la commune associée de Tiarei à Hitia'a o te Ra le 8 janvier dernier, les gendarmes avaient lancé un appel à témoin pour identifier l'individu. Dès le lendemain du drame, la compagne de ce dernier s'était présentée à la gendarmerie. Deux hommes, qui avaient emporté le scooter sans voir son conducteur accidenté sur le bord de la route, s'étaient eux-aussi présentés aux forces de l'ordre durant le week-end en expliquant qu'ils comptaient revendre les pièces encore valables du deux-roues.
 
Quelques jours après le drame, nos confrères de TNTV rapportaient que peu de temps avant l'accident mortel, la victime s'était battue avec un autre homme. Une bagarre qui avait été filmée. Et une vidéo à laquelle les enquêteurs de la Brigade de recherches de Faa'a, en charge du dossier, ont eu accès. Les investigations menées par les gendarmes ont en effet permis d'établir que peu de temps avant son accident, la victime s'était effectivement battue avec un individu qui lui avait volé sa sacoche. Victime qui avait fini par reprendre la route avant de perdre la vie quelques minutes plus tard lors de son accident.
 
La thèse de l'accident mortel confirmée
 
Si une enquête préliminaire a été ouverte pour "vol avec violence" à l'encontre de l'homme qui avait frappé la victime et lui avait volé son sac, l'autopsie de cette dernière a formellement permis d'établir qu'elle était morte des suites de son accident. Les constatations techniques effectuées sur son deux-roues ont par ailleurs démontré que l'engin n'avait pas été percuté par un autre véhicule.
 
Outre cette première enquête préliminaire, le parquet de Papeete en a ouvert une seconde pour vol en réunion. Elle vise cette fois les deux hommes qui avaient emporté le deux-roues. 

Rédigé par Garance Colbert le Lundi 17 Janvier 2022 à 10:24 | Lu 6578 fois