Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Deux arrivants sans "motifs impérieux" refoulés à Tahiti-Faa'a



Tahiti,  le 4 février 2021 – Depuis ce mercredi, les passagers internationaux débarquant à l'aéroport de Tahiti-Faa'a sont soumis à une stricte application des motifs impérieux. Les déplacements étant uniquement autorisés pour des raisons de santé, professionnelles et familiales. Ce jeudi matin, deux arrivants ont été refoulés par la police aux frontières pour non-respect de cette disposition. 

Les nouvelles restrictions de voyage sont entrées en vigueur ce mercredi au fenua. Dans ce cadre les déplacements sont uniquement autorisés pour des raisons de santé, professionnelles et familiales et font l’objet d’un contrôle renforcé de la part des services de police aux frontières (PAF). Ainsi, tous les passagers en provenance ou à destination de Tahiti sont désormais soumis à une stricte application des motifs impérieux autorisés.

Ce jeudi matin la PAF a procédé à ces premiers contrôles à l'aéroport de Tahiti-Faa'a. Selon un communiqué du haut-commissariat, la totalité des passagers a été contrôlée et cinq procès-verbaux ont été dressés pour non présentation de justificatifs pour motif impérieux ainsi que deux décisions de non-admissions d’étrangers sur le territoire pour non présentation du motif impérieux. Ils rejoindront leur pays origine par le prochain vol. 

Rédigé par D'après communiqué le Jeudi 4 Février 2021 à 12:04 | Lu 12865 fois






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Juin 2021 - 16:34 Pacif’ink, l’impression zéro déchet

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus