Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Deux ans ferme requis pour le drame de la route de Raivavae



Tahiti, le 26 août 2020 – Un jeune homme de 32 ans a comparu lundi pour un drame de la route sur fond d'alcool le 21 juin dernier à Raivavae. Alcoolisé et sans phares, le prévenu avait provoqué la mort d'un quadragénaire, lui aussi passablement éméché, en roulant sur le malheureux qui se trouvait sur sa route.
 
C'est un jeune homme de 32 ans littéralement abattu à la barre du tribunal qui a été jugé lundi après-midi en comparution immédiate, pas moins de quatre mois après un terrible drame de la route et de l'alcool à Raivavae. Le 21 juin dernier sur l'île des Australes, au terme d'une soirée d'anniversaire organisée sur deux jours et pendant laquelle l'alcool "coulait à flots", le jeune trentenaire avait pris le volant alors qu'il était particulièrement alcoolisé pour reconduire un ami chez lui. Au volant de son véhicule "extrêmement délabré", il était ensuite retourné à la fête. Mais alors qu'il roulait par une nuit sans lune et sur une route sinueuse et étroite, il avait ressenti un choc "violent" sous ses roues. Le jeune conducteur avait alors découvert avec stupeur qu'il venait d'écraser un des convives de la soirée d'anniversaire, qui rentrait chez lui en vélo.
 
Selon les éléments de l'enquête menée à l'époque, la victime avait quitté la soirée en étant extrêmement alcoolisée. Un prélèvement réalisé après l'accident avait révélé qu'il présentait un taux d'alcoolémie de 2,6 grammes. Et selon un témoin qui l'avait vu marcher à côté de son vélo, il semblait incapable de tenir sur le deux-roues. Les enquêteurs estiment d'ailleurs que le malheureux était allongé au sol au moment de l'accident, la voiture du prévenu ne présentant de traces de choc que sur sa partie la plus basse… Âgé de 43 ans, célibataire et sans enfant, cet employé du BTP était décédé "quasiment sur le coup".
 
Prévenu "choqué"
 
Contrôlé de son côté à 1,6 gramme d'alcool le soir du drame, le prévenu roulait à la fois trop vite et sans phares… Marié et père de deux enfants, le jeune artisan -qui a signé à la Croix bleue trois jours après l'accident- vit depuis à Faa'a dans le cadre de son contrôle judiciaire. Effondré à la barre et demandant pardon à la famille de la victime, le prévenu avait déjà été dépeint comme "choqué" et inconsolable au moment de l'accident. "Ce sont des faits si graves qu'ils doivent vous mener à un changement de vie radical", a tout de même insisté la présidente du tribunal.
 
Déjà condamné à deux reprises, mais uniquement pour des vols, le trentenaire a vu la procureure requérir une lourde peine de deux ans de prison ferme assortie d'un mandat de dépôt, ainsi que deux ans de sursis probatoire. Le tribunal, de son côté, a mis sa décision en délibéré au 12 novembre prochain.
 

Rédigé par Garance Colbert le Lundi 26 Octobre 2020 à 20:31 | Lu 3025 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus