Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Desserte aérienne : Air Tahiti parée à rempiler pour six mois



Tahiti, le 28 décembre 2020 – Dans l'impasse pour boucler le premier lot de l'appel d'offres pour la délégation de service public sur les 32 lignes aériennes déficitaires aux Tuamotu, Australes et Gambier avant le 31 décembre, le Pays et Air Tahiti sont tombés d'accord pour reconduire pour six mois la convention actant la poursuite de l'ensemble des dessertes, moyennant une nouvelle subvention de 450 millions de Fcfp.
 
Nouveau rebondissement dans le feuilleton de la refonte du transport aérien interinsulaire. Devant l'impossibilité de boucler l'appel d'offres pour la délégation de service public du transport aérien domestique avant le 31 décembre, le Pays a proposé à Air Tahiti de reconduire la convention passée lors des six derniers mois de l'année 2020 sur les six premiers mois de l'année 2021, moyennant une nouvelle subvention d'équilibre de 450 millions de Fcfp. Air Tahiti devra également poursuivre la desserte des îles de Ua Huka et Ua Pou pendant cette période, le temps pour la compagnie Tahiti Air Charter de se doter d'un nouvel appareil pour assumer sa nouvelle délégation de service public sur ces lignes. Le principe de la convention a été validé lundi après-midi par le conseil d'administration d'Air Tahiti.
 
Un peu de contexte…
 
Pour comprendre le contexte de cette décision, il faut se souvenir qu'en juillet dernier le gouvernement et la compagnie Air Tahiti s'étaient livrés à un bras de fer houleux sur les conditions de la reprise de la desserte aérienne domestique après cent jours d'arrêt quasi-complet de la compagnie. Le retour à la normale s'était soldé par un accord sur la reprise des dessertes et un engagement de la compagnie à éviter les licenciements, en contrepartie d'une subvention d'équilibre de 450 millions de Fcfp. Dans la foulée, le ministre en charge du secteur, Jean-Christophe Bouissou, avait lancé un vaste chantier de refonte de l'organisation du transport aérien interinsulaire. L'objectif étant, notamment, de lancer un appel d'offres pour une délégation de service public sur 34 lignes déficitaires, tout en instaurant un système de péréquation sur les tarifs des billets d'avion.
 
Deux lots avaient été identifiés dans cet appel d'offres : le premier pour 32 lignes situées aux Tuamotu, Australes et Gambier et le second pour 2 lignes situées aux Marquises à Ua Huka et Ua Pou. Au terme de la procédure, courant décembre, le premier lot avait été déclaré "infructueux" en raison de l'écart trop important entre l'offre d'Air Tahiti et le cahier des charges du Pays et le second lot avait été attribué à la compagnie Tahiti Air Charter.
 
Air Tahiti valide
 
Le Pays pouvait alors choisir de poursuivre une procédure dite "négociée" avec Air Tahiti pour le premier lot ou de repasser par un nouvel appel d'offres. Selon nos informations, le gouvernement se dirige actuellement vers la seconde solution. Dans l'attente, le Pays et Air Tahiti ont négocié jeudi 24 décembre dernier les conditions d'une nouvelle convention de poursuite des dessertes sur les six prochains mois. Air Tahiti a demandé des garanties sur le versement de la première subvention d'équilibre de 450 millions de Fcfp –non encore effectué à ce jour– et a convenu de poursuivre les dessertes de Ua Huka et Ua Pou avec une autre entité qu'Air Archipel. Les Twin Otter n'étant plus en état pour assurer les rotations, une autre solution est actuellement recherchée par la compagnie domestique. Précisons que le principe de l'attribution du marché sur les lignes marquisiennes reste acquis à Tahiti Air Charter, mais à compter du 1er juillet prochain.
 
Lundi après-midi, le conseil d'administration d'Air Tahiti a approuvé le principe de cette nouvelle convention. Le temps pour le Pays de poursuivre sa réforme et de mener son nouvel appel d'offres. Sauf autre perturbation.
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Mardi 29 Décembre 2020 à 05:08 | Lu 2847 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 26 Février 2021 - 16:11 Le courrier à domicile : La solution ?

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus