Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Des vacances en famille à la Toussaint pour les élèves des Tuamotu, des Australes et des Marquises ?



En raison de leur éloignement certains élèves polynésiens ne rentrent chez eux pour les vacances que tous les trimestres, à peine deux fois par an pour les lycéens des archipels éloignés scolarisés à Tahiti.
En raison de leur éloignement certains élèves polynésiens ne rentrent chez eux pour les vacances que tous les trimestres, à peine deux fois par an pour les lycéens des archipels éloignés scolarisés à Tahiti.
PAPEETE, le 27 avril 2016. Le gouvernement envisage, dès l'année scolaire 2016-2017 de mettre en place un rapatriement supplémentaire en octobre/novembre pour certains élèves scolarisés loin de leurs îles d'origine

On connait les difficultés en Polynésie française de certains élèves, contraints très jeunes de quitter leurs familles pour poursuivre leur scolarité. Actuellement, l’organisation du transport scolaire, en fonction des crédits alloués au transport scolaire, prévoit cinq fréquences différentes. Elle est journalière (par voie terrestre ou maritime) comme par exemple pour les élèves du Fenua Aihere, de Tiputa (Rangiroa) ou scolarisés sur une autre île (Moorea, Tahaa - voie maritime). Elle est hebdomadair pour les élèves résidents de Moorea inscrits en internat. Cette fréquence est mensuelle pour les élèves résidents des îles Sous-le-Vent scolarisés sur Raiatea. Elle ne devient plus que trimestrielle pour les élèves scolarisés sur une autre île mais au sein d’un même archipel (Marquises, Tuamotu-Gambier, Australes). Enfin, elle ne s'opère que deux fois par an pour les élèves scolarisés sur Papeete et résidents des archipels autres que la Société.

Pour l'année scolaire 2016-2017, une mesure est envisagée au profit collégiens des Tuamotu, des Australes et des Marquises ainsi que pour les élèves de CM1 et CM2 des écoles de Hapatoni et de Motopu (Tahuata). Il s’agit de rajouter un rapatriement supplémentaire à l’occasion des vacances d’octobre/novembre 2016 pour ces enfants, parfois très jeunes qui se trouvent séparés de leur famille durant une période de plus de trois mois. Cela fait suite au constat des accompagnateurs à l’occasion du retour des vacances confirmant la tristesse, voire le désarroi, des élèves au moment de la séparation, et à la demande des élèves qui ont sollicitée la ministre de l’éducation à l’occasion de ses tournées.
Le coût de ce voyage supplémentaire se situe entre 106,7 et 136,6 millions de francs, selon que l’on décide de transporter l’ensemble des enfants ou seulement une partie.

Rédigé par Mireille Loubet le Mercredi 27 Avril 2016 à 17:50 | Lu 1301 fois






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 17:29 Un premier bilan mitigé pour le Téléthon

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance