Tahiti Infos

Des pluies torrentielles en Chine font au moins 15 morts


Crédit STR / AFP
Crédit STR / AFP
Pékin, Chine | AFP | mercredi 04/07/2023 - Des pluies torrentielles ont fait mercredi au moins 15 morts dans le Sud-Ouest de la Chine, au moment où le pays dit redouter ce mois-ci des "catastrophes naturelles" exacerbées par des conditions météorologiques extrêmes.

Une partie du pays est frappée ces derniers jours par des pluies diluviennes, qui ont été particulièrement virulentes autour de Chongqing, une municipalité-province qui compte 31 millions d'habitants.

Ces pluies "ont tué 15 personnes et causé la disparition de quatre autres", a rapporté mercredi l'agence officielle Chine nouvelle, citant les autorités locales.

Chongqing et ses alentours ont subi depuis le début de la semaine d'importants dégâts à cause des intempéries.

Des vidéos diffusées par les médias locaux montrent d'énormes étendues d'eau boueuse recouvrir des zones habitées et des véhicules mis sens dessus dessous par la force des courants.

D'autres montrent des secouristes avec de l'eau au niveau de la taille évacuer des secouristes.

Signe de l'étendue des dégâts, un pont ferroviaire s'est partiellement effondré mardi.

Le président chinois Xi Jinping a ordonné que les autorités "accordent la priorité" à la sécurité des personnes et des biens, selon Chine nouvelle.

De tels propos du dirigeant chinois laissent présager d'une situation grave.

Le ministère chinois de gestion des situations d'urgence a dépêché une équipe pour superviser les efforts d'aide aux sinistrés.

- "Multiples catastrophes" -
Dans la province voisine du Sichuan, plus de 460.000 personnes ont été touchées depuis le début de la semaine à des degrés divers par ces pluies, avait indiqué mardi Chine nouvelle.

A l'autre bout du pays, des dizaines de maisons et de routes ont été endommagées le week-end dernier après les pires intempéries "depuis 50 ans" dans la province du Shaanxi (Nord-Ouest), selon les médias locaux.

Le ministère chinois des Finances a annoncé mercredi débloquer 320 millions de yuans (40,5 millions d'euros) pour venir en aide aux régions sinistrées.

Les fortes précipitations sont fréquentes dans le centre et le sud du pays à la fin du printemps et au début de l'été.

Mais la Chine fait face ces derniers mois à des conditions météorologiques extrêmes, exacerbées par le changement climatique, selon des scientifiques.

La Chine sera confrontée "en juillet à de multiples catastrophes naturelles, notamment des inondations [...], des vents violents et des températures élevées", ont mis en garde les autorités.

Pendant ce temps, la chaleur écrase une partie Nord du pays. 

Pékin et les régions limitrophes ont connu ces dernières semaines des températures proches de 40°C voire supérieures.

Il y a un an, Chongqing avait fait face à sa plus forte vague de chaleur depuis la mise en place des relevés météorologiques nationaux dans les années 1960.

Une canicule telle qu'elle avait asséché les rivières et pénalisé la production des centrales hydroélectriques. 

Les autorités avaient alors été contraintes de rationner l'électricité, fermer des usines et réduire l'éclairage public.

le Mercredi 5 Juillet 2023 à 06:39 | Lu 466 fois