Tahiti Infos

Des globicéphales échoués et sauvés à Hiva Oa


Opération de sauvetage de globicéphales qui étaient échoués sur la plage de Atuona à Hiva Oa, mercredi matin.©SMA des îles Marquises.
Opération de sauvetage de globicéphales qui étaient échoués sur la plage de Atuona à Hiva Oa, mercredi matin.©SMA des îles Marquises.
Tahiti, le 25 mai 2022 – Des globicéphales qui s'étaient échoués sur la plage de Atuona à Hiva Oa ont été sauvés mercredi par les équipes du SMA aidées de plusieurs intervenants qui ont mis tous les moyens en œuvre. Deux ont été sauvés et deux n'ont malheureusement pas survécu.
 
Mercredi à Hiva Oa, quatre globicéphales tropicaux se sont échoués sur la plage de Atuona. La mairie a alerté l'association Mata Tohora qui a ensuite pris les dispositions pour déclencher une opération de sauvetage. Agnès Benet, biologiste marine et fondatrice de l'association, a pu guider les intervenants. C'est alors qu'une chaîne humaine s'est mise en place. Les équipes du RSMA, la mairie, Jérémie le référant local Mata Tohora, le club de plongée Marquises diving ainsi que les habitants se sont mobilisés pour sauver les cétacés et y sont parvenus pour deux d'entre eux.

©SMA des îles Marquises.
©SMA des îles Marquises.
Les deux autres n'ont pas survécu. Comme l'a souligné Agnès Benet, cette opération d'urgence était particulièrement difficile, “ils ont fait un sacré boulot”. 

Échouages fréquents aux Marquises
 
Les globicéphales tropicaux mesurent entre 4 à 5 m et pèsent entre 1,5 à 2,5 tonnes à l'âge adulte. Cet échouage “massif” de globicéphales n'est pas exceptionnel, comme nous le précise la biologiste, “surtout aux Marquises, c'est assez fréquent.” Elle rappelle les consignes de base à connaître si l'on est témoin d'un échouage : ne pas lever ou tirer l'animal par les nageoires, laisser l'évent hors de l'eau (pour qu'il respire), éloigner l'animal de la côte afin qu'il soit protégé des courants et des vagues du bord car ils sont souvent épuisés et ne peuvent pas y faire face en repartant. Agnès Benet a formé 40 référents dans les îles. En cas d'échouage ils peuvent être contactés pour guider les opérations (liste des référents à retrouver sur le site internet Mata Tohora)   
 
Toutes les consignes en cas d'échouage sont à retrouver sur le site internet de Mata Tohora.

Rédigé par Julie Barnac le Mercredi 25 Mai 2022 à 15:54 | Lu 1248 fois