Tahiti Infos

Des élèves du conservatoire montent la comédie musicale Chicago


La troupe répète depuis plusieurs mois. Sur scène, elle va danser, chanter et jouer.
La troupe répète depuis plusieurs mois. Sur scène, elle va danser, chanter et jouer.
TAHITI, le 11 avril 2023 - Les élèves du cycle 3 d’Art dramatique du Conservatoire vont interpréter la célèbre comédie musicale américaine Chicago les mardi 25 avril pour les scolaires et 26 avril pour le grand public sur la scène du Petit théâtre de la Maison de la culture, partenaire de l’événement. Un défi qu’ils sont heureux de relever.

Les élèves du cycle 3 de la classe de Christine Bennett du Conservatoire artistique de Polynésie française (CAPF) vont embarquer leur public dans l’ambiance enivrante des music-halls new-yorkais de Broadway le mardi 25 et mercredi 26 avril prochains. “Nous allons tout faire pour en tous les cas”, annonce Christine Bennett, professeure d’arts dramatiques. Elle s’est chargée, pour ce spectacle, de la partie théâtre mais aussi de la coordination avec les autres intervenants et de la mise en scène. “C’est une comédie musicale dans laquelle j’ai toujours rêvé de jouer. J’aime son ambiance. La personnalité de ces deux filles en prison qui sont prêtes à tout pour réussir (…). Je me suis dit que ce serait intéressant de la proposer comme spectacle de fin d’année à mes élèves du conservatoire.

Les comédiens en herbe du conservatoire ont l’habitude de présenter leur travail chaque année. Ils présentent en général des pièces de théâtre plus classiques. C’est la première fois qu’ils se lancent dans ce registre, celui de la comédie musicale. Un véritable défi. Ils vont interpréter l’une des plus célèbres d’entre elles : Chicago de Bob Fosse, John Kander et Fred Ebb. Leur objectif ? Entraîner le public dans le Chicago de la prohibition des années 1920, dans l’univers carcéral sur les traces de deux femmes qui ne reculent devant rien pour devenir célèbres et tenter de retrouver la liberté (voir aussi l’encadré).

Un projet “ambitieux”

Pour monter Chicago, Christine Bennett a fait appel à Peterson Cowan, professeur de chant du conservatoire et à Margaux Sintès, professeure de danse au centre Tamanu. “Le premier des challenges était de faire danser des élèves qui n’avaient jamais dansé !”, confie Christine Bennett. Pour Peterson Cowan, le projet était “ambitieux”. Pour autant, il s’est engagé dans l’aventure pour coacher les élèves. Depuis la rentrée, il leur consacre une heure hebdomadaire, il leur apprend à poser la voix, à chanter dans ce registre musical qui ne leur pas forcément familier.

Le travail a été d’associer la technique avec la danse, le jeu théâtral et le chant. Il a donc fallu jouer avec la mise en scène, la mise en espace et chant. C’est un exercice difficile, mais très intéressant. Cela permet à ces jeunes d’avoir une vraie notion de ce qu’est la préparation d’un tel spectacle. La comédie musicale leur apporte vraiment un vrai background pour leur futur artistique”, selon lui. Christine Bennett confirme : “Cela n’a pas été simple de chanter et danser en même temps car il ne faut pas perdre de la force de la voix, ni oublier les pas, c’est un exercice particulier”. Elle rappelle que dans sa classe, plusieurs élèves souhaitent faire du théâtre leur métier, voilà pour eux une corde de plus. “Ils ont pris confiance en eux.”

Une élève, Leila Berbille, a traduit en français les textes pour les scènes jouées. Elle s'est aussi chargée de l'affiche. Les chansons, elles, sont restées en anglais. “Ce sont des classiques, le public les connaît”, justifie la professeure d’art dramatique. Christine Bennett pour sa part a eu fort à faire pour la partie théâtrale. “Il fallait que les passages joués soient à la hauteur, que l’énergie et la dynamique ne retombent pas entre deux scènes chantées et dansées.” Après des mois de travail, la classe se sent prête. Ils seront 14 sur scène, tous âgés de 17/18 ans, tous impatients de passer un bon moment.


Liberté et succès

L’histoire se passe au cœur des années 20, à Chicago. Roxie Hart, une artiste de cabaret, tue son amant. En prison, elle fait la rencontre de Velma Kelly, double meurtrière mais surtout, chanteuse de jazz et idole de Roxie. Grâce à un avocat d’expérience, Billy Flynn, elles s’autoriseront tous les coups bas pour parvenir à leurs fins. Les deux femmes trouveront la voie de la liberté et celle du succès. Jouée pour la première fois le 3 juin 1975 au 46th Street Theatre de Broadway, cette comédie musicale est l’un des monstres sacrés de cette discipline artistique. Elle a depuis été interprétée des milliers de fois, dans de multiples versions. En 2003, le film (quatrième adaptation cinématographique de la pièce de théâtre), a obtenu le prix du meilleur film de l’année aux Oscars ainsi que celui de la meilleure actrice dans un second rôle pour Catherine Zeta-Jones, de la meilleure direction artistique, des meilleurs costumes, du meilleur son et du meilleur montage !


Affiche réalisée par Leila Berbille.
Affiche réalisée par Leila Berbille.
Pratique

Mardi 25 avril à 13 heures pour les scolaires, tarif : 500 Fcfp. Mercredi 26 avril à 19 heures, tarif : 1 500 Fcfp. Au petit théâtre de la maison de la Culture.
Réservations et renseignements : tel 40 544 544, billetterie en ligne et au guichet de la maison de la culture.


Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 11 Avril 2023 à 15:35 | Lu 1686 fois