Tahiti Infos

Des créatures effrayantes au Fare Natura



Moorea, le 1er novembre 2021 - Le Te Fare Natura a organisé sa soirée Halloween dans la soirée de dimanche à lundi. L’écomusée a profité de cette fête pour présenter au public plusieurs "créatures obscures", maritimes notamment, à travers différentes activités ludiques. Près de 500 personnes, dont  beaucoup d’enfants, ont répondu présent  à cette soirée effrayante.

Le Fare Natura a organisé dimanche soir une soirée Halloween placée sous le thème de “la découverte des créatures obscures”. À cette occasion,  les 500 visiteurs présents ont pu bénéficier de quelques ateliers ludiques, en plus des espaces habituels proposés dans l’écomusée. On a pu y découvrir par exemple l’atelier du “savant fou” dans lequel plusieurs espèces maritimes venimeuses,  telles que le poisson-pierre, le poisson-dragon, la murène ou encore  le poisson-vache, ont été présentées dans des récipients remplis de formol. “L’objectif est d’informer les gens sur la dangerosité de ces espèces, qu’ils connaissent le nom de ces espèces et qu’ils les visualisent” a expliqué Ahiti Amaru, médiateur culturel et scientifique de l’écomusée.
 
Autre atelier, celui de la présentation de plusieurs dizaines d’insectes, rares à trouver pour certains, aux visiteurs présents. Tuarii Young Pine, l’animateur de l’atelier, avait présenté par exemple des coléoptères,  qui sont essentiels pour la fertilisation du sol ou encore des phasmes, qui se raréfient. D’autres insectes plus connus comme les abeilles, les araignées ou les cents-pieds étaient également présentés. Les passionnés d’espèces microscopiques n’ont pas été oubliés puisque Tamatoa Guy, aquariologiste au  Fare Natura, leur a préparé l’atelier “zooplancton”. Les visiteurs devaient notamment identifier dans une coupelle à l’aide d’une loupe les espèces de zooplancton qui leur avaient été présentées sur un écran d’ordinateur. “On a beaucoup de larves de crevettes, quelques vers de mer et des larves de poissons. C’est une activité assez ludique qui permet aux enfants de découvrir ce qu’on ne voit pas  dans la mer. Les parents sont quelque fois plus intéressés que les enfants”, a confié Tamatoa.

​“Il se passe beaucoup de choses la nuit”


Les enfants présents ont aussi pu fabriquer des répliques d’espèces maritimes à partir de déchets recyclables ou participer a un atelier de dessin sur les animaux du futur. Une animation sur l’activité d’un forgeron a également été organisée dans le jardin du Fare Natura. “L’idée de cette soirée est de se servir de Halloween pour notamment présenter les thématiques du Criobe avec ici la collection de poissons ou d’insectes qui n’a jamais été montré au public. Il s’agit aussi de montrer aux visiteurs qu’il se passe beaucoup de choses dans les écosystèmes la nuit. Même si les êtres humains s’arrêtent la nuit, la vie dans les écosystèmes continue. On se sert de la thématique de Halloween pour  faire un petit coup de projecteur sur ce qui se passe dans les écosystèmes polynésiens”, explique Olivier Poté, le directeur du Fare Natura.

Rédigé par Toatane Rurua le Lundi 1 Novembre 2021 à 13:40 | Lu 866 fois