Tahiti Infos

“Des chiens de qualité” pour la première compétition canine de l’année


Moorea, le 8 avril 2024 - Pour la première compétition canine de l’année, qui s’est déroulée à Moorea ce week-end, Bruno Champes s’est imposé dans la discipline ring face à René Cholet. Pierrick Roux et Nelson Taea ont pour leur part gagné respectivement en ring 2 et en ring 3. Lisa Peuillot sort gagnante dans la discipline obéissance.

La première compétition canine de l’année, organisée par le club Pii Horomai de Moorea dans le cadre des championnats de Polynésie 2024, a eu lieu ce week-end à Patae. Les maîtres-chiens des clubs du Fenua (Teva i Uta, Les Wolves, Pii horomai de Moorea, Pirae et l’association canine territoriale de la Polynésie française) étaient présents pour participer aux épreuves d’obéissance samedi et de ring dimanche. Pour rappel, les chiens sont évalués en obéissance sur leur capacité à obéir à leur maître dans différents exercices tels que la marche au pied, le rapport d’objet ou le saut. En revanche, dans les épreuves de ring, leur performance est évaluée dans les exercices d’assouplissement, de mordant et de saut. Les deux disciplines comportent trois niveaux, le niveau 3 étant le plus avancé.
 
Pour les épreuves d’obéissance, c’est Ranitea Teiva qui l’emporte en classe 1 devant Dominique Vergne, arrivée deuxième, et Louise Serres, troisième. Stéphane Lii sort pour sa part vainqueur en classe 2. Il devance Bessy Bambridge, deuxième, et Émilianne Peirsegaele. La gagnante en classe 3 est Lisa Peuillot. Concernant les épreuves de ring dimanche, Pierrick Roux termine premier devant Taumatauro Tahitorai, deuxième, et Robert Chaussin, troisième. En ring 2, Nelson Taea l’emporte devant Marcel Suhas, deuxième, et Hills Taea, troisième. Dans l’épreuve reine enfin, c’est-à-dire le ring 3, le duel est déjà lancé entre Bruno Champes et son éternel rival René Cholet, mais c’est le premier qui est sorti vainqueur dimanche.
 
“Ils ont vraiment le niveau”
 
“Tout doit être réalisé de manière parfaite en ring 3. Ce n’est presque pas pardonnable de faire une erreur. Or, mon concurrent a commis des erreurs telles que des sauts loupés. C’est ce qui a fait la différence aujourd’hui. Mon chien a également travaillé comme il faut. Je vais tenter de remporter le titre de champion de Polynésie 2024 pour la troisième année consécutive. Rien n’est encore gagné étant donné la forte concurrence”, a réagi Bruno Champes après sa victoire. Fair-play, René Cholet a estimé pour sa part que son chien n’a pas performé à son vrai niveau. “Je ne sais pas ce qui s’est passé. Je pense que mon chien ne répondait plus à cause de la chaleur. Il y a aussi la fatigue. Il n’était pas vraiment dans son assiette. Il commence à vieillir aussi. Nous avons beaucoup travaillé à l’entraînement pour améliorer notre angle d’attaque afin qu’il soit performant. Je pense que cela a également joué un rôle dans sa performance d’aujourd’hui. Il a été noté zéro dans quelques exercices aujourd’hui alors qu’il n’a jamais fait d’erreurs auparavant. Je vais le mettre au repos pendant une semaine et lui donner des croquettes plus performantes pour la prochaine compétition”, a-t-il analysé.  
 
À noter que le juge de la Société centrale canine Richard Hédé, arrivé de Métropole et qui a évalué l’ensemble des épreuves, a été agréablement surpris par les prestations des participants. “Je suis déjà venu il y a sept ans et là, je vois vraiment que ça a beaucoup progressé, aussi bien en qualité qu’en quantité. On a fait un très beau concours avec des chiens de qualité. Cela veut dire que le travail effectué par les entraîneurs de club a porté ses fruits. Les chiens qui ont gagné dans les trois échelons en ring n’ont pas à rougir par rapport à ceux de Métropole. Ils auraient également pu gagner en métropole. Ils ont vraiment le niveau”, a-t-il estimé.


Rédigé par Toatane Rurua le Lundi 8 Avril 2024 à 16:25 | Lu 1466 fois