Tahiti Infos

Des centres de plongée aident les hôpitaux à respirer


Tahiti, le 26 août 2021 – Les centres de plongée Top Dive, fermés ou ralentis dans leur activité par le confinement, mettent à disposition 27 000 litres d’oxygène aux personnes en urgence respiratoire.
 
Les centres de plongée Top Dive, fermés ou limités dans leurs activités en raison du confinement, décident de faire “contre mauvaise fortune bon cœur” en offrant leurs réserves de bouteilles d’oxygène –27 000 litres, dont 10 000 à Rangiroa et 4 000 à Fakarava– aux hôpitaux de Tahiti et aux dispensaires des deux atolls.

Ces bouteilles, qui servent habituellement à oxygéner les plongeurs ou plongeuses qui font face à un malheureux accident de décompression, peuvent s'avérer utiles aux patients en urgence respiratoire hospitalisés en filière covid. Des moniteurs formés aux gestes de premiers secours et en oxygénothérapie se sont également portés volontaires pour venir en renfort auprès du personnel hospitalier, indique Vatea Aline, le gérant de Top Dive.

Si les autorités sanitaires en présentent le besoin, Vatea Aline précise être prêt à envoyer d’autres bouteilles de plongée, au Nitrox (un mélange de gaz enrichi en oxygène dont le pourcentage dépasse les 20%, qui a pour avantage d'augmenter le temps et la sécurité en plongée) et invite l’ensemble des clubs à le suivre dans sa démarche.

 

Rédigé par Valentin Guelet le Jeudi 26 Août 2021 à 19:21 | Lu 2215 fois