Tahiti Infos

Dernière étape pour "co-construire" la stratégie de l'innovation du Pays


Tahiti, le 22 mars 2022 – La troisième et dernière étape de la grande concertation lancée en octobre dernier pour élaborer le Plan d'actions de l'innovation du Pays se déroule cette semaine à la Polynesian Factory. Transition écologique, énergétique, numérique… Plusieurs acteurs publics, académiques, privés et associatifs planchent pendant quatre jours sur les 40 actions retenues pour la future feuille de route du Pays.
 
C'est la dernière ligne droite pour la "co-construction" de la stratégie de l'innovation de la Polynésie française. Dans un communiqué diffusé mardi, la Délégation à la recherche pilotée par l'ancienne ministre Tea Frogier a annoncé le lancement de la troisième phase de la "grande concertation de co-construction en intelligence collective" débutée en octobre dernier pour élaborer la feuille de route de l'innovation du Pays. Toute cette semaine, du 22 au 25 mars, des acteurs de tous horizons -publics, académiques, privés et associatifs- identifiés spécifiquement pour leur expertise, vont plancher sur les 40 actions retenues pour la mise en œuvre opérationnelle du Plan d’actions de l’innovation du Pays. Concrètement, il s'agira pour eux de définir les indicateurs de suivi, l’efficience et la cohérence de ces 40 actions issues des précédents travaux de cette concertation.
 
Trois phases en cinq mois de travaux
 
La finalisation de cette "Stratégie de Spécialisation Intelligente" (SSI) apparait en effet indispensable pour permettre aux acteurs privés et académiques polynesiens de bénéficier de nouveaux financements européens et nationaux, afin de développer leurs projets collaboratifs d'innovation. Avant cela, une première phase avait été organisée en distanciel au mois d'octobre pendant l'épidémie, puis une deuxième au mois de décembre avait réuni 200 acteurs de l'innovation sur deux jours à l'Université de la Polynésie française. Il en était ressorti 1 100 propositions dans des domaines d’activités stratégiques de la Polynésie française.
 
Ces propositions ont depuis été "regroupées en 40 actions concrètes". Elles sont organisées pour définir le plan d'action "centré sur le développement durable et inclusif de la Polynésie française, océan d’innovation, terre d’émergence, et territoire de démonstration, de développement et de déploiement de solutions innovantes 'bonnes pour les îles donc bonnes pour la Planète'", ambitionne la Délégation à la recherche. Culture de l'innovation, renforcement des compétences, compétitivité de l'économie polynésienne… Le premier objectif de cette stratégie est de "fournir un environnement favorable à l'innovation". Le second de "faire émerger des solutions innovantes dans les domaines d'activités stratégiques". On parle ici économie bleue décarbonée, territoire pilote de la bioéconomie, ou encore tourisme éco-culturel…
 
"La stratégie de l’innovation doit offrir aux acteurs de l’innovation de la stabilité et de la lisibilité. Son plan d’actions permettra de répondre concrètement aux grands enjeux des transitions écologique, énergétique, climatique et numérique de la Polynésie française, afin d’assurer un avenir durable et équitable à sa population dans tous les archipels", conclut Tea Frogier.
 


Rédigé par Antoine Samoyeau le Mardi 22 Mars 2022 à 16:40 | Lu 1120 fois