Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Départ vendredi du Rallye Monte-Carlo des véhicules à énergies alternatives



Départ vendredi du Rallye Monte-Carlo des véhicules à énergies alternatives
PARIS, 28 mars 2011 (AFP) - Le départ du 5e Rallye Monte-Carlo des véhicules à énergies alternatives sera donné vendredi matin à Annecy, Clermont-Ferrand et Lugano (Suisse) pour 120 concurrents de dix nationalités différentes, inscrits sur 28 marques de voitures non polluantes.

Quelle que soit leur ville de départ, les concurrents auront à parcourir 820 km jusqu'à Monaco, dont plus de 100 km chronométrés en cinq épreuves spéciales dites "de régularité", où ils devront respecter une moyenne horaire calculée à l'avance, plutôt que chercher la performance à tout prix.

Toutes ces spéciales (Saint-Jean-en-Royans, Saint-Nazaire-le-Désert, Col Saint-Raphaël, Col de la Madonne, etc.) sont aussi des classiques du Rallye Monte-Carlo traditionnel, réservé aux voitures de course à moteurs thermiques, qui a fêté fin janvier son Centenaire.

Tout se terminera dimanche par une épreuve de maniabilité sur le port de Monaco, où se dispute chaque année le célèbre Grand Prix de Formule 1.

Parmi les 120 engagés, Erik Comas, ex-pilote de F1 et grand animateur du Rallye Monte-Carlo Historique, sera au volant d'un roadster américain Tesla. Pour deux Volkswagen Touareg hybrides et la Citroën C0, ce sera la première sortie officielle en compétition. Il y aura aussi un Porsche Cayenne hybride, une Smart électrique engagée par le groupe Mercedes, une Venturi Volage conçue à Monaco et la Nissan Leaf, récemment élue voiture de l'année.

Enfin pour la première fois dans l'histoire de l'épreuve, les voitures à énergies fossiles rejetant moins de 120g de CO2 par litre de carburant consommé n'ont pas été acceptées. Ceci n'a pas empêché l'Automobile Club de Monaco (ACM), organisateur de ce rallye "écolo" agréé par la Fédération internationale de l'automobile (FIA), d'attirer deux fois plus de concurrents qu'il y a trois ans.

dlo/nm

Rédigé par AFP le Lundi 28 Mars 2011 à 07:07 | Lu 661 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies