Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Délibéré de l'affaire de la citerne d'Erima le 27 juin



PAPEETE, le 7 juin 2019 - Le tribunal correctionnel rendra son délibéré le 27 juin dans le cadre de l’affaire de la citerne d’Erima. S’il suit les réquisitions du parquet, l’avenir politique d’Edouard Fritch sera dégagé de toute complication judiciaire. Gaston Flosse, de son côté, devra composer avec une nouvelle menace d'inéligibilité, même s'il pourra a priori être éligible lors des municipales de 2020.

Le procureur de la République a requis jeudi une peine trois ans d’inéligibilité à l’encontre de Gaston Flosse et une amende de cinq millions de francs contre le président Edouard Fritch. Les deux hommes étaient poursuivis pour « détournement de fonds publics » dans le cadre de l’affaire de la citerne d’Erima.

Le tribunal rendra son délibéré le 27 juin. Et s’il suit les réquisitions du parquet, les conséquences des peines seront bien différentes pour les deux leaders politiques.


Appel et pourvoi en cassation

Pour Gaston Flosse tout d’abord, qui fêtera ses 88 ans le 24 juin. En 2014 et 2016, l’homme a déjà été condamné à trois et deux ans d’inéligibilité dans le cadre des affaires des emplois fictifs et du SED. Une peine confondue de cinq années qui doit s’achever le 22 juillet prochain.

Dans le cas où le tribunal correctionnel suivrait les réquisitions du parquet sur la peine d’inéligibilité pour l’affaire d’Erima le 27 juin, Gaston Flosse aura tout de même la possibilité de faire appel de sa condamnation puis de se pourvoir en cassation. Ces deux recours nécessitant des délais de plusieurs mois, l’ex-président sera donc en capacité de se présenter lors des élections municipales en mars 2020.

Notons que si le tribunal décide d’assortir la peine d’inéligibilité d’une exécution provisoire, comme pour le maire de Papara le mois dernier, la mesure d’appel ne sera pas suspensive et Gaston Flosse restera donc inéligible jusqu’à ce qu’une décision soit prononcée définitivement.

De son côté, le président en exercice, Edouard Fritch, verrait son avenir politique complètement dégagé sur le plan judiciaire si le tribunal venait à confirmer l’amende requise par le parquet. Le président du Tapura n’est en effet concerné par aucune autre poursuite judiciaire. Au contraire de Gaston Flosse, toujours mis en examen dans l’affaire de l’hôtel particulier du Ranelagh.

Rédigé par Garance Colbert le Vendredi 7 Juin 2019 à 16:46 | Lu 1555 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués