Tahiti Infos

Décès de l'architecte et urbaniste Pierre Lacombe


Tahiti le 4 décembre - La Polynésie française a perdu l’un de ses bâtisseurs ce dimanche avec le décès de l’architecte et urbaniste Pierre Lacombe, l’année de ses 83 ans.
 
Amoureux du Fenua où il s’est installé il y a 50 ans, cet homme proche de la nature aura apporté son savoir-faire avec son agence, Tropical Architecture, dans de très nombreux projets de construction en Polynésie française, mais aussi dans les Caraïbes, en Nouvelle-Calédonie ou encore en Afrique en Guinée Equatoriale par exemple.

Architecte et urbaniste de bâtiments très connus comme la présidence de la Polynésie française ou encore la gare maritime, il est aussi à l’origine d’une quinzaine de plans d’hôtels, dont celui de Tikehau, son île de cœur, où il aimait se rendre pour pratiquer sa passion, la pêche.

Originaire de l’est de la France (Haute Saône), Pierre Lacombe était arrivé en Polynésie française en 1968 afin de collaborer avec la SETIL (société des équipements de Tahiti et ses îles). C’est d’ailleurs à lui que Bora Bora doit son premier PGA (Plan général d’aménagement). Rapidement, il apporte une nouvelle vision de l’architecture au fenua en mêlant architecture traditionnelle polynésienne et architecture moderne.

Les années passant, Pierre Lacombe s’est doucement orienté sur sa propre société avec laquelle il participera à une première construction hôtelière en Nouvelle-Calédonie, travaillera à l’extension de l’aéroport de Faa’a, la construction du siège de la Socredo et nouera des liens solides avec le groupe Accor.

L’hôtellerie restera sa marque de fabrique avec de grandes enseignes comme le Saint Régis, le Bora Nui (Conrad), les Pearl Beach de Tikehau et Moorea ou encore le Top Dive de Bora Bora. Il sera aussi à l’origine des traits de l’hôtel Tahara’a à Arue.
Il a assuré la présidence de l’ordre des architectes de Polynésie française en 1999.

Son fils, Charles, architecte comme lui, l’accompagnera dans l’aventure Tropical Architecture, qu’il continue de développer aujourd’hui au travers de grands projets comme Fare Hinoi, le nouveau terminal de croisière et le nouveau lycée de Moorea.

Pierre Lacombe aura été l'une des figures les plus marquantes de l'architecture en Polynésie française. Son travail a servi à la création de bâtiments innovants qui sont considérés aujourd'hui comme des symboles de Tahiti et de la région du Pacifique Sud. Sa contribution a été essentielle à la création de l'identité architecturale de la Polynésie française.

Il était père de quatre enfants et grand-père de huit petits-enfants.

Une veillée a lieu ce lundi à son domicile à partir de 17h30 et une autre veillée est organisée mardi 5 décembre en l’église Saint-Etienne de Punaauia à 19h.

Pierre Lacombe sera enterré, à sa demande, sur l’île de Tikehau.

Rédigé par Bertrand PREVOST le Lundi 4 Décembre 2023 à 16:10 | Lu 3821 fois