Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Décès de Dick Ukeiwé, ancien dirigeant kanak pro-français



Photo INA
Photo INA
NOUMÉA, 4 septembre 2013 (AFP) - Dick Ukeiwé, qui fut dans les années 1980 une des figures kanakes des partisans du maintien de la Nouvelle-Calédonie dans la France, est décédé à l'âge de 84 ans, a-t-on appris mardi auprès de ses proches.

Né à Lifou dans les îles Loyauté, Dick Ukeiwé a été sénateur RPR de 1983 à 1992 et a également siégé en tant que député au Parlement européen entre 1989 et 1994.

Dans un communiqué, le haut-commissaire de la République en Calédonie, Jean-Jacques Brot, a rendu hommage à "un parlementaire passionné et un patriote exigeant".

Dick Ukeiwé s'était engagé très tôt en politique et avait décroché son premier mandat à l'assemblée territoriale en 1957. Chef de l'exécutif calédonien entre 1979 et 1982, cet instituteur de formation était un opposant déterminé à l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie.

Gaulliste, il fût en 1977 l'un des pères fondateurs aux côtés de Jacques Lafleur du Rassemblement Pour la Calédonie dans la République (RPCR), filiale ultra-marine du RPR.

Lors des évènements qui ont secoué l'archipel au début des années 1980, ce Mélanésien à la crinière blanche était à Paris, avec le député Lafleur, une des deux voix des "loyalistes" calédoniens". Il avait en outre été mis sur le devant de la scène par les médias nationaux, se rendant célèbre par ses déclarations souvent faites les larmes aux yeux.

Au plus fort des violences, il prononça le 24 janvier 1985 au Sénat un discours qui marqua les esprits dans lequel il condamnait la politique du pouvoir socialiste en Nouvelle-Calédonie, tout en appelant au dialogue avec les indépendantistes.

Il fût un défenseur des accords de Matignon, signés le 26 juin 1988 sous l'égide du premier ministre Michel Rocard, qui scellèrent la réconciliation entre la droite non-indépendantiste et les indépendantistes du FLNKS.

En 1992, Dick Ukeiwé s'était brouillé avec Jacques Lafleur, homme fort du Caillou décédé en 2010, qui lui préféra le jeune Simon Loueckhotte lors des élections sénatoriales.

Sans succès, M. Ukeiwé s'était présenté contre son ancien allié aux législatives de 1997, avant de se retirer progressivement de la vie politique.

Officier de la légion d'honneur, Dick Ukeiwé était père de cinq enfants et vivait à Dumbéa, dans la banlieue de Nouméa.

cw/bd

Décès de Dick Ukeiwé, ancien dirigeant kanak pro-français

Décès de Dick Ukeiwé, ancien dirigeant kanak pro-français

Décès de Dick Ukeiwé, ancien dirigeant kanak pro-français

Rédigé par () le Mardi 3 Septembre 2013 à 17:19 | Lu 1049 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués