Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Décès d’un spécialiste mondial des langues océaniennes



Décès d’un spécialiste mondial des langues océaniennes
CANBERRA, vendredi 17 mai 2013 (Flash d’Océanie) – L’un des rares spécialistes mondiaux des langues océaniennes, et en particulier austronésiennes, le professeur Néo-zélandais Darrell Tryon, est décédé en milieu de semaine à l’âge de 70 ans des suites d’une longue maladie, a-t-on appris de son entourage.

Installé en Australie depuis le milieu des années 1960, rattaché à l’Australian National University (ANU) et sa faculté de culture, de l’histoire et des langues, ce linguiste a débuté sa carrière dans son pays d’origine, la Nouvelle-Zélande.

Après avoir consacré ses travaux de thèse aux langues des îles Loyauté (Nouvelle-Calédonie), toujours en Mélanésie, à partir du début des années 1970, il a aussi ensuite mené des recherches qui font toujours autorité sur les « pidgins » et la créolisation des langues et autre linguae franca des Nouvelles-Hébrides (alors condominium franco-britannique des Nouvelles-Hébrides, devenues l’État indépendant de Vanuatu en juillet 1980) et des îles Salomon à partir de la fin des années 1970.
À Vanuatu, il est considéré comme l’instigateur d’un instrument crucial pour recenser et protéger les langues locales : une équipe de travailleurs du Centre national Culturel, qui sillonnent les îles de cet archipel pour y collecter les traditions et cultures orales.
L’un des fruits de ces travaux est un ouvrage de référence, Comparative Austronesian Dictionary, publié en 1995).
D’autres ouvrages, dont un sur les pidgins et créoles océaniens, ont aussi été menés et publiés en collaboration avec des scientifiques français, dont ceux du CNRS.
Plus récemment, Darrell Tryon annonçait son intention de poursuivre ses travaux, mais cette fois-ci aux fins de mieux protéger les nombreuses langues océaniennes, dont bon nombre sont considérées par l’UNESCO comme étant en voie de disparition car ne reposant que sur la tradition orale.
Darrell Tryon entretenait des liens forts avec l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), dont une antenne a été récemment créée au sein même de l’ANU, dans le cadre de la coopération régionale franco-australienne dans le Pacifique.

pad

Rédigé par () le Jeudi 16 Mai 2013 à 21:30 | Lu 5267 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués