Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



De la harpe pour Noël au CAPF



TAHITI, le 9 décembre 2019 - Joueuse de harpe, Ève Delcambre prépare un spectacle de Noël au Conservatoire artistique de Polynésie française. Elle assurera un concert en trois parties sur le pae pae à partir de 17 heures.

Les occasions d’entendre de la harpe sont rares en Polynésie. La prochaine aura lieu ce mercredi. Un concert organisé par Musique en Polynésie avec le soutien du ministère de la Culture est organisé au conservatoire artistique de la Polynésie française (CAPF).

Ève Delcambre, la harpiste, annonce : "Je vais jouer des pièces faciles à écouter, qui plaisent". Elle a pensé un programme divisé en trois parties.

Dans un premier temps, elle jouera seule avec une harpe à leviers sept morceaux dont un blues, une chanson d’Adèle ou bien encore une pièce romantique. En plus de mettre au point le programme, Ève Delcambre a écrit les arrangements.

On parle d’arrangement quand une musique écrite par exemple pour un orchestre symphonique est réécrite pour un instrument seul. "On cherche alors à faire sonner son instrument de manière à ce qu’il redonne l’ambiance de départ, celle que l’on aurait avec l’orchestre symphonique pour reprendre cet exemple."

Musiques traditionnelles

En deuxième partie, le public pourra découvrir de la musique traditionnelle vénézuélienne. Une passion de la harpiste qui s’est formée à Paris des années durant auprès de spécialistes de cette musique.

Mercredi, lors du concert, Ève Delcambre pourrait être accompagnée du professeur de ukulele du conservatoire pour assurer cette deuxième partie. La musique traditionnelle de ce pays d’Amérique du sud se joue, en général, avec un trio de musiciens : harpe, maracas et cuatro.

Le cuatro est un petit instrument de musique à quatre cordes utilisé en Amérique du sud. Il dérive de la guitare baroque espagnole, elle-même apparentée au cavaquinho portugais le prédécesseur du… ukulele. Cuatro et ukulele sont de la même famille.

En troisième et dernière partie, des chants tahitiens seront interprétés. Ève Delcambre changera alors d’instrument pour passer sur une harpe simple.

Pratique

Concert public gratuit le mercredi 11 décembre à 17 heures au conservatoire artistique de la Polynésie française.
Sur le paepae Maco Tevane.

Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 9 Décembre 2019 à 15:10 | Lu 660 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Janvier 2020 - 13:25 Jeanfi décolle et nous embarque

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019