Tahiti Infos

Dakar-2024: émotion dans le bivouac, après la mort du motard espagnol Carles Falcon


Crédit PATRICK HERTZOG / AFP
Crédit PATRICK HERTZOG / AFP
Hail, Arabie saoudite | AFP | lundi 15/01/2024 - Le motard espagnol Carles Falcon est mort lundi à l'âge de 45 ans, un peu plus d'une semaine après avoir été grièvement blessé lors d'une chute lors de la 2e étape du Dakar-2024, provoquant une vive émotion dans le bivouac en Arabie saoudite. 

"Lundi 15 janvier, Carles nous a quittés. L'équipe médicale a confirmé que les lésions neurologiques causées par l'arrêt cardio-respiratoire lors de l'accident sont irréversibles", a annoncé son équipe TwinTrail Racing Team.

Dimanche 7 janvier, Carles Falcon était lourdement tombé au km 448 dans la spéciale de la 2e étape entre Al-Henakiyah et Al-Duwadimi. 

Il avait été héliporté vers l'hôpital le plus proche à Al-Duwadimi avant d'être transporté en urgence à l'hôpital de Ryad. 

Le motard avait été rapatrié quelques jours plus tard, avec l'accord des médecins et de la famille, en Espagne. Il souffrait notamment d'une fracture de la vertèbre C2 et d'un oedème cérébral, selon la responsable de la communication de Twintrail Carla Prat.

"Malgré tous les efforts des médecins, le pilote a succombé à ses blessures (...) A sa famille, à ses proches, l’organisation et les concurrents du Dakar présentent leurs plus sincères condoléances", a indiqué lundi soir Amaury Sport Organisation (ASO) dans un communiqué.

Depuis la première édition du Dakar en 1979, 28 concurrents, dont 23 motards, sont décédés pendant ou à la suite du rallye-raid, selon un décompte AFP, un chiffre témoignant de la dangerosité de cette catégorie, où les pilotes atteignent parfois des vitesses vertigineuses. 

"Coeurs blessés" 

"Beaucoup de tristesse. On organise cette épreuve pour que ce soit une fête. Mais on sait que c’est un sport à risques, tous les concurrents le savent. Quand ça arrive c’est toujours un moment douloureux", a réagi à l'AFP David Castera, le patron du Dakar. 

Originaire de Tarragone en Catalogne, Carles Falcon était ingénieur de formation et instructeur moto. Grand sportif, il pratiquait le trail et participait à son deuxième Dakar, après une 68e place en 2022.

"Carles était une personne souriante, toujours active, qui aimait passionnément tout ce qu'il faisait, en particulier (courir à) moto. Il nous a quittés en réalisant ce qui était son rêve: participer au Dakar" a déclaré son équipe TwinTrail. 

Il était engagé dans la catégorie "Original by Motul", sans assistance mécanique, avec le dossard numéro 135. 

Sur le bivouac du Dakar à Hail, en Arabie saoudite, des motards ont exprimé leur profonde tristesse à l'annonce du décès de leur confrère. 

"Ce sport te fait des frayeurs chaque année et on s'en rend compte réellement quand cela touche quelqu'un qui nous est proche. On est tous consternés, on pense fort à toute la famille et à son équipe", s'est ému auprès de l'AFP le motard espagnol Javi Vega. 

Peu avant 20h00, une photo du pilote a été diffusée au dessus de la scène juste avant le briefing, devant des pilotes, des motards, des mécaniciens et autres pesnionnaires du bivouac du Dakar. 

"C'est un moment pas facile (...) Nos coeurs seront blessés demain mais nous courrons cette journée en son honneur, merci pour lui", a salué David Castera, une pluie d'applaudissements accompagnant ses mots empreints de gravité. 

le Mardi 16 Janvier 2024 à 06:42 | Lu 398 fois