Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



D'autres préavis de grève dans l'hôtellerie à Moorea



Selon la direction de l'InterContinental Moorea une quarantaine de salariés suivent le mouvement de grève initié mercredi par la confédération O Oe To Oe Rima. (photo : Tahiti 360)
Selon la direction de l'InterContinental Moorea une quarantaine de salariés suivent le mouvement de grève initié mercredi par la confédération O Oe To Oe Rima. (photo : Tahiti 360)
Tahiti, le 21 novembre 2019 - Alors que la grève est effective depuis deux jours à l'InterContinental Moorea, la confédération syndicale O Oe To Oe Rima a déposé mercredi des préavis de grève dans trois autres hôtels de Moorea : le Sofitel, le Manava et le Hilton. 

La grève est effective depuis deux jours à l'InterContinental Moorea. Le mouvement social mené par la confédération syndicale O Oe To Oe Rima estsuivi, selon la direction de l'hôtel, par une quarantaine de salariés.  Les négociations entre les parties étaient toujours au point mort ce jeudi. 

Rappelons que la confédération syndicale exige notamment la réintégration des quatre ex-employés du resort licenciés en septembre dernier, après le classement sans suite de l'enquête au pénale pour "viol" les concernant. "La direction avait promis de les réintégrer s'ils étaient blanchis au cours de l'enquête. Et c'est le cas. Nous demandons juste qu'ils tiennent parole", insiste Tunia Terevaura, délégué syndical O Oe To Oe Rima. 

LE SEJOUR DES MISS PAS PERTURBE

"Notre position reste la même. C'est-à-dire qu'il faut absolument dissocier le volet pénal et social de l'affaire", réplique Guillaume Epinette, le directeur général de la branche polynésienne du groupe InterContinental. "Le procureur a décidé de classer sans suite l'enquête mais ça ne les innocente pas pour autant. De notre côté il y a des faits de harcèlement sexuel qui nous ont été rapportés par une employée. Des faits qui sont réprimés par le code du travail", poursuit l'intéressé. 

Guillaume Epinette a par ailleurs assuré que ces débrayages ne perturbent en aucun cas le séjour des 30 candidates à l'élection de Miss France 2020 qui sont arrivées jeudi dans le complexe hôtelier. "Les effectifs que l'on a nous permettent d'assurer le service habituel", affirme le directeur général. 

Alors que le conflit social bat toujours son plein à l'InterContinental Moorea, la confédération O Oe To Oe Rima a aussi déposé mercredi des préavis de grève dans les trois autres complexes hôteliers de l'île sœur. Le Sofitel, le Manava et le Hilton.  "Les délégués syndicaux ont jugé utile de présenter leurs revendications. Il ne s'agit pas d'apporter un soutien au mouvement que l'on mène à l'InterContinental", atteste Tunia Terevaura. Faute d'accord, les débrayages pourraient débuter mercredi prochain. 

Par ailleurs la CSTP-FO, la CSIP, O Oe To Oe Rima, Otahi et RTP-ARO nō Pōrīnetia envisage de déposer un préavis de grève général. 

Rédigé par Désiré Teivao le Jeudi 21 Novembre 2019 à 18:28 | Lu 2615 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 8 Décembre 2019 - 03:50 Hana et Hō mai, grands vainqueurs du Hura Tapairu

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019